Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un promoteur anglais emploie des prisonniers pour construire ses maisons

Le Figaro08/03/2017 à 18:38
Un constructeur britannique de maisons préfabriquées emploie des détenus dans son usine et même sur les sites de montage. Les prisonniers se voient proposer une embauche dès leur sortie.Confronté à une grave crise, le marché britannique de la construction tente d'innover. Un rapport officiel commandé par le gouvernement soulignait récemment que cette industrie souffrait d'un manque de main-d'œuvre et de méthodes de construction inefficaces conduisant à une incapacité à produire assez de logements. Ce document alarmiste (à consulter ici) publié fin 2016 était même titré: «Se moderniser ou mourir». » Lire aussi - L'ancienne prison de Bourg-en-Bresse accueillera 30 logements Le promoteur anglais Procure Plus a choisi de son côté de porter un regard neuf sur cette crise de la construction en créant une filiale, baptisée Osco Homes. Pour combiner faible coût, rapidité de réalisation et main-d'œuvre qualifiée celle-ci s'est tournée... vers la prison, comme l'a relevé le site internet Curbed. La société doit fabriquer et monter des maisons préfabriquées à bas coût et a commencé à employer, il y a six mois, des détenus pour produire des panneaux. Ces employés travaillent au sein d'une usine installée dans la prison de Hindley, dans la région de Manchester.Une équipe pilote de 10 prisonniers L'étape suivante a consisté à employer une équipe pilote de 10 prisonniers dans leur dernière année de détention pour participer au montage de ces maisons. Ils ont, au préalable, été formés pour l'installation des murs extérieurs, des panneaux de plancher ou de plafond sans oublier les connaissances nécessaires en plâtrerie, soudure, installation de cuisines ou de salles de bains. La petite équipe travaille actuellement sur la construction de 8 maisons dans le Yorkshire, à raison de deux pavillons par semaine. À en croire Osco Homes, l'objectif serait de construire 1000 logements par an pour les trois années à venir. Côté salaire, il est simplement précisé qu'ils sont mieux payés que le salaire standard des prisonniers durant leur détention, sans plus de détail. Une main-d'œuvre qui reste évidemment très bon marché mais la partie la plus intéressante de l'initiative consiste à proposer un emploi aux ex-prisonniers. Selon Construction manager magazine, les nouvelles recrues se voient proposer un salaire annuel de 19.000 livres à la sortie, soit 23.000 euros. Parmi les 10 membres de l'équipe pilote, 4 ont déjà été libérés et embauchés.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.