Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un jeu de société pour aider les plus précaires à gérer leur logement

Le Figaro29/05/2015 à 18:51

Emmaüs solidarité lance avec le soutien du Groupe logement français, un jeu baptisé Kijoulou. L’objectif ? Accompagner les plus fragiles pour les aider à devenir des locataires avertis qui sauront gérer leur budget.

Pour cette matinée de lancement, le principal centre d’accueil de jour de l’association Emmaüs Solidarité, en plein cœur de Paris, s’est transformé en vaste salle de jeu. Face à face, deux équipes de deux joueurs s’affrontent, arbitrés par une travailleuse sociale. A mi-chemin entre Monopoly et Trivial Pursuit, le jeu baptisé Kijoulou mêle gestion de budget au quotidien et questions de culture générale immobilière.

Chaque profil: célibataire, famille monoparentale, couple avec deux enfants, et cetera se voit attribuer un budget mensuel avec le frais qui vont avec (loyer, énergie, alimentation, impôts…) Chaque équipe définit sa stratégie pour finir son mois sans tomber dans le rouge en payant ses factures et en équipant son logement. Et en répondant correctement à certaines questions: Quel est le prix moyen d’un mètre cube d’eau froide? Citez trois gestes simples pour faire des économies d’énergie? Qui est présent lors de l’état des lieux?, il est possible de gagner de précieux euros supplémentaires.

2/3 des ménagés hébergés par Emmaüs n’ont jamais été locataires

Elaboré par les équipes d’Emmaüs Solidarité en collaboration avec le Groupe logement français, un important bailleur social, le jeu va désormais être commercialisé (à 60 euros) auprès des associations, centre sociaux, bailleurs, etc. qui souhaiteraient disposer d’un tel outil. «C’est un instrument pédagogique et ludique à la fois qui permet de faire prendre conscience aux candidats locataires des différentes phases dans l’obtention et l’occupation d’un logement», souligne Marc Prévot, président d’Emmaüs Solidarité. Chez Emmaüs, l’utilisation du jeu s’inscrit dans le cadre d’une formation de 3 mois des candidats à la location débouchant sur un diplôme maison. Une formule qui rassure aussi bien les futurs occupants (dont les 2/3 n’ont jamais été locataires en France) que les bailleurs.

«Ce passage de l’hébergement au logement est essentiel, estime Philippe Bry, président du Groupe logement français. C’est un gros enjeu pour les associations comme pour les bailleurs et il est essentiel de trouver des passerelles pérennes.» D’ailleurs, ce travail en commun a aussi été très instructif pour le bailleur. «En élaborant les questions, nous autres professionnels avons aussi dû nous remettre en cause et mettre à jour nos connaissances, admet Hervé Leservoisier du Groupe logement français. D’ailleurs nous utiliserons sans doute ce jeu en interne comme outil de management.»

Lit ou table?

Une chose est sûre, la forme du jeu permet de libérer la parole des participants, chacun affirmant sa stratégie. L’un préfère s’occuper du budget pour éviter le côté cigale de son coéquipier, un autre préfère équiper plus confortablement son logement. Pragmatique, l’une des joueuses qui dispose d’un petit budget et doit choisir au entre un lit et une table pour son appartement opte pour la deuxième solution. «Au pire des cas, on pourra dormir dessus après le repas.»

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.