Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un internaute recense les maisons les plus hideuses

Le Figaro19/07/2015 à 16:55

EN IMAGES - Depuis 2011, le flamand Hannes Coudenys photographie les habitations les plus laides en Belgique pour les publier sur Tumblr. Ses photos font aujourd’hui l’objet du livre intitulé «Ugly Belgian Houses».

Si Capital a publié un article sur les maisons et villas de nos chers exilés fiscaux en Belgique, Hannes Coudenys, un flamand qui habite la ville de Courtrai (situé à la frontière franco-belge), photographie lui, les maisons de ses chers confrères belges. Mais au lieu d’immortaliser les plus belles demeures... il a choisi de s’attarder sur des bâtisses fantaisistes, farfelues, diformes, et très souvent hideuses!

Hannes Coudenys n’est pourtant pas photographe de profession! Mais depuis 2011, ce belge de 33 ans s’est fait un nom et une réputation via des réseaux sociaux comme Tumblr et Instagram en publiant un nombre importants de photos de maisons moches. Avec des légendes toujours plus sarcastiques et caustiques les unes que les autres! Ainsi il a commercialisé un livre qui réunuit ses meilleurs clichés tout simplement intitulé: «Ugly Belgian Houses» (Les maisons belges les plus moches). Son principal objectif: attirer l’attention sur ce qu’il décrit comme «le chaos architectural des villes belges» au site d’architecture Dezeen.

S’il prend les photos de manière anonyme, plusieurs propriétaires en colère ont demandé à ce que leur maison ne se retrouve pas sur Internet. «Environ 10% d’entre eux demandent à ce qu’on retire la photo de leur maison, ce qui n’est pas si grave». Ironie de l’histoire, Hannes Coudenys a raconté qu’il avait lui aussi habité de longues années dans une maison hideuse.

«Ma propre maison, notre maison, est aussi laide. Ma femme et moi étions très jeunes quand nous sommes partis à la recherche de notre première maison. Nous avons fini par acheter une maison jumelée, que nous avons rénové. Une maison laide, mais pratique dans les années 1960.» Faute de ne pas avoir trouver une photographie de son ancienne demeure, voici une petite sélection des meilleurs clichés de Hannes Coudenys, où l’on peut constater que les Belges ont parfois des goûts très étranges en architecture...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.