Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un ingénieur retraité rêve de rendre leur toit aux arènes romaines

Le Figaro07/01/2016 à 16:50

VIDÉO - Depuis 10 ans, un Toulousain se démène pour remettre au goût du jour le velum, cette toile rétractable qui couvrait les amphithéâtres romains. Pour l’instant, seul le parc du Puy-du-Fou a adopté sa technique.

Après une carrière chez l’équipementier aéronautique Latécoère, René Chambon, 81 ans a consacré ces 11 dernières années à ce qu’il appelle «l’énigme du velum du Colisée». Une passion dévorante pour laquelle il a cumulé les recherches, les calculs et même créé un site Internet. Tout cela dans le but d’expliquer comment les Romains étaient capables de déployer en quelques minutes 25.000 m² de toile à 50 mètres de hauteur pour protéger les 50.000 spectateurs des jeux du cirque qui se rendaient au Colisée de Rome au premier siècle après Jésus-Christ. Au terme de plusieurs années d’études, il est parvenu à recréer ce système de couverture rétractable.

Son acharnement a fini par payer puisqu’il a réussi à convaincre le parc du Puy-du-Fou à s’équiper de cette technologie. Depuis 2011, les arènes gallo-romaines du célèbre parc d’attraction vendéen disposent de 6000 m² de toile rouge qui se déplie en une minute sur 17 mètres. Une installation mécanisée remplace désormais la force humaine des esclaves employés pour cette tâche à l’origine. Il n’en reste pas moins que le système est parfaitement fonctionnel même si «l’adaptation du dispositif romain pensé par René Chambon aux exigences de la société actuelle fut un parcours semé d’embûches» comme le rapportait Sciences et Avenir à l’époque.

Le Colisée rénove son plancher en attendant le plafond

Il est vrai qu’il a fallu garantir que pour des questions de normes, le système résiste aux vents de 60 km/h et aux incendies. Résultat: un anneau central de 35 tonnes et un anneau extérieur de 77 tonnes ont du être installés pour renforcer le dispositif. Coût total de l’installation: 2 millions d’euros. Mais ce premier succès ne suffit pas à René Chambon qui rêve d’en équiper le Colisée ou les arènes de Nîmes. Selon lui, le coût du projet à Nîmes pourrait être ramené à 1 million d’euros alors que 5 millions avaient été dépensés pour une tente installée à l’intérieur de l’arène et finalement abandonnée en 2005. Quant au Colisée, à Rome, il consacre 18,5 millions d’euros pour la restauration de son plancher, il faudra bien qu’il pense au plafond un jour ou l’autre. En attendant, René Chambon s’impatiente et se désole que malgré ses appels du pied à Laurent Fabius et François Hollande, les autorités ne s’intéressent pas plus que cela à son velum.

Déploiement de la toile au Puy-du-Fou

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.