Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un immeuble pour les hypersensibles, une première en Europe

Le Figaro10/04/2014 à 12:49

Cet immeuble est tout spécialement adapté à des malades qui ne supportent ni effluve chimique ni ondes électro-magnétiques.

C'est une première en Europe. La ville de Zurich vient d'achever la construction d'un bâtiment réservé aux personnes hypersensibles. À première vue, cet immeuble situé sur les hauteurs du lac de Zurich est comme les autres. Mais dès que ses visiteurs passent le pas de sa porte, ils doivent respecter un certain nombre de règles: interdiction de fumer, de se parfumer ou d'utiliser son téléphone portable.

Ces mesures ont été mises en place pour protéger ses résidents, atteints du syndrome du bâtiment d'hypersensibilité chimique (MCS). Cette maladie chronique et invalidante se caractérise par une sensibilité aux produits chimiques: lotions, lessives, laques pour cheveux, peintures, etc. L'hypersensibilité peut aussi être électromagnétique: elle est alors provoquée par les différentes ondes électromagnétiques que dégage l'équipement électronique sans fil.

Maux de tête, fatigue, vertiges, difficultés respiratoires, douleurs musculaires et articulaires... La liste des symptômes est longue. «Je souffre depuis mon enfance, cela va réellement changer ma vie», raconte à l'AFP un des résidents, Christian Schifferle, 59 ans, à la tête de Fondation Healthy Life and Living à l'origine du projet de construction. Peu reconnu par la médecine classique, le syndrome MCS (qui affecte 5000 personnes en Suisse selon la ville de Zurich) a jusqu'à présent fait vivre un véritable enfer à Christian Schifferle avant qu'il n'emménage dans son nouvel appartement. D'autant qu'il souffre aussi d'hypersensibilité électromagnétique. «Cela m'affaiblit, me rend anxieux, je ne peux pas respirer, mes poumons me font mal, et je suis pris de vertige», explique-t-il.

Un immeuble qui ne guérit pas ses locataires

Construit en décembre 2013 avec l'aide financière de la ville, l'immeuble accueille une quinzaine d'appartements. Ils ne vont pas guérir ses locataires, mais leur quotidien sera bien plus agréable. «Nous voulions aider ces personnes pour qu'elles disposent d'un foyer où elles pourraient être moins malades», a expliqué une porte-parole du département Logement de la ville de Zurich, Lydia Trueb.

Toute personne qui entre dans le bâtiment doit éteindre son téléphone portable et autres équipements sans fil, qui de toute façon ne fonctionnent pas à l'intérieur. Les habitants ne sont pas pour autant isolés du monde grâce à une ligne téléphonique traditionnelle. Le bâtiment dispose d'un espace commun, équipé d'un filtre purifiant l'air. Le but: que l'air y soit aussi pur qu'à la montagne.

Construit avec des matériaux spéciaux, le nouveau bâtiment bénéficie aussi d'un système de ventilation qui évacue toutes les odeurs. Par précaution, les ouvriers qui ont construit l'immeuble ne pouvaient pas fumer sur le chantier, ni même se mettre du parfum. «Un bon exemple est le plâtre. Il ne sent pas, et c'est très important pour ces personnes», affirme l'architecte Andreas Zimmermann, qui a conçu le bâtiment. En outre, explique-t-il, un «filet» spécial a été construit dans les murs de façade et du toit pour empêcher les ondes et champs électromagnétiques ou électrostatiques de pénétrer. Reste que malgré les efforts, le résultat n'est pas parfait pour les habitants. Christian Schifferle juge que les ouvriers ont laissé des traces, des odeurs. Mais il est heureux d'être entouré de personnes qui souffrent de maux similaires aux siens.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.