Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un concierge de quartier pour vous rendre de petits services au quotidien

Le Figaro31/05/2015 à 14:00

Le concept «Lulu dans ma rue», installé depuis avril à Paris, met en relation des habitants du quartier qui ont besoin d'un coup de main avec des voisins qui peuvent les dépanner. D'autres entreprises lorgnent le marché du service de proximité.

Vous avez besoin d'un coup de main pour porter vos valises jusqu'à la gare, changer un joint de robinet, monter un meuble ou arroser vos plantes pendant vos vacances? Faites appel à un «Lulu». Depuis le 8 avril, le concept «Lulu dans ma rue» propose de mettre en relation des personnes qui ont besoin d'aide pour du bricolage, du ménage ou d'autres petits services du quotidien avec des habitants de leur quartier qui peuvent les dépanner. Ce service est pour l'heure disponible dans le 4e arrondissement de Paris, où un kiosque a été installé près du métro Saint-Paul.

«Aujourd'hui, tout est automatisé. Nous pouvons tout commander sur Internet. Pourtant, dans notre quartier, il y a aussi plein de gens qui ont des compétences et du temps pour nous aider lorsque nous en avons besoin», explique Charles-Édouard Vincent, fondateur de Lulu dans ma rue, qui se félicite d'avoir «inventé le concierge de quartier». Concrètement, si vous avez besoin d'un baby-sitter pour la soirée ou de bras costauds pour descendre des cartons dans votre cave, vous pouvez vous rendre au kiosque de Lulu dans ma rue, les contacter par courriel ou par téléphone. Un concierge vous trouve alors le «Lulu» qu'il vous faut et vous met en relation avec lui.

«Certaines de ces personnes sont au chômage, isolées, et ont besoin d'argent. Notre concept a aussi pour ambition de recréer du lien dans notre société.» Pour Charles-Édouard Vincent, «faire appel à un voisin que l'on est sûr de croiser régulièrement donne confiance. De plus, les Lulus interviennent pour de petits services pour lesquels d'autres artisans refuseraient de se déplacer, comme changer une ampoule ou fixer une tringle à rideaux». Cerise sur le gâteau, «la tarification a été conçue pour que ces services restent abordables». Les Lulus -qui travaillent tous sous le statut d'autoentrepreneur- sont rémunérés 15 euros de l'heure, mais payés au temps passé à partir de 20 minutes, soit une prestation minimum de 5 euros les 20 minutes!

Service de proximité

Un peu plus d'un mois après son lancement, Lulu dans ma rue s'appuie sur un réseau d'une vingtaine de lulus. Ils sont étudiants, retraités ou chômeurs pour la plupart et offrent toute une palette de services. «Mais 80% de la demande concerne de petits travaux de bricolage, de ménage ou un dépannage pour garder les enfants», précise son fondateur. Le concept a déjà séduit plus de 300 clients, dont certains ont commandé «plus de 10 prestations», et une grosse moitié des commandes passe par le kiosque. Fort de ce début prometteur, Lulu dans ma rue travaille au développement de son concept. «Nous souhaitons couvrir toute la capitale le plus rapidement possible, avant de nous étendre en province», explique Charles-Édouard Vincent. «De nombreuses villes comme Brest ou Bordeaux ont montré leur intérêt pour notre concept.»

D'autres sites ont investi le créneau du service de proximité. ServiStreet.com est une plateforme d'appels d'offres entre voisins autour des services à la personnes. Vous pouvez y déposer «en 3 minutes chrono» une annonce pour préciser vos besoins et le site informe rapidement les personnes proches de chez vous que cette tâche peut intéresser. Les candidats vous répondent via la plateforme en vous précisant le tarif qu'ils demandent et leurs dates de disponibilité. Créé il y a un an, le site Find'Eur, propose à des autoentrepreneurs de mettre leurs compétences au service de particuliers dans leur voisinage. Les 3000 professionnels inscrits à ce jour interviennent dans de nombreux domaines (jardiniers, secrétaires, comptables, graphistes, coachs, gardes d'enfants...) dans toute la France. Une nouvelle offre dédiée aux entreprises va être lancée prochainement.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.