Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un client sur dix vole dans sa chambre d'hôtel

Le Figaro30/11/2012 à 16:57
Ses larcins sont davantage commis dans les établissements de luxe et leur coûteraient 20.000 euros en moyenne chaque année. Pour les autres catégories d'hôtels, la facture atteindrait 5500 euros par an.

Certains vacanciers ramènent des souvenirs ... de leur chambre d'hôtel! Selon une enquête* de l'agence de voyage en ligne Lastminute.com, 95% des hôteliers affirment avoir déjà été victimes de larcins commis par des touristes. Ils estiment qu'un client sur dix n'hésite pas à se servir dans leur chambre d'objets divers et variés durant leur séjour. Une proportion qui s'élève à un client sur neuf dans les établissements de luxe, des catégories 4 et 5 étoiles. Ces «vices» de comportement finissent par leur coûter cher: les hôteliers évaluent le coût de ces vols à près de 5500 euros par an. Pour les hôtels 5 étoiles, la facture flambe à 20.000 euros en moyenne chaque année.

En tête des objets subtilisés, les touristes sont particulièrement friands des serviettes de toilette. Ainsi, 87% des hôtels en constatent régulièrement la disparition après le passage de leurs clients. Ces derniers en profitent souvent pour emmener aussi dans leur trousse de toilette les produits (savon, shampoing, etc...) fournis par l'hôtel dans les salles-de-bain des chambres. Selon l'étude, 60% des établissements le constatent. Les stylos (55%), couverts et vaisselle (52%), chaussons (39%) ou peignoirs (34%) finissent aussi fréquemment dans les valises des vacanciers.

Goûts de luxe

Outre ces «classiques» du genre, les hôteliers déplorent la disparition d'autres objets peu ordinaires. Certains voleurs parviennent ainsi à partir avec l'intégralité des ampoules de la chambre, comme l'on rapporté 9% des établissements, ou avec les télécommandes (28%), les lampes (6%) ou encore les réveils (5%). Les plus motivés se débrouillent parfois pour embarquer des souvenirs plus qu'encombrants: les téléviseurs (16%), ordinateurs (4%) et matelas (23%) font des enthousiastes. A Cardiff, un client aurait ainsi dérobé un distributeur de paquets de cigarettes placé à la réception d'un hôtel 4 étoiles. Enfin, selon l'étude, certains clients ont des goûts de luxe: 6% des hôtels ont constaté que des oeuvres d'art s'étaient volatilisées. A l'instar de cet établissement 5 étoiles de Budapest qui a remarqué, impuissant, la disparition de la tête d'une statue et de sculptures dans son hall d'accueil.

* Cette étude a été menée auprès de 500 hôtels dans le monde.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.