Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un château du XIIIe siècle en péril vendu à des internautes

Le Figaro05/12/2017 à 06:00

VIDÉO - Laissé à l'abandon, ce château poitevin vient d'être racheté 500.000 euros par 6500 donateurs de 45 nationalités différentes qui se verront remettre les clés du domaine en janvier prochain.

Les «Amis» du château poitevin de La Mothe-Chandeniers et la plateforme de financement participatif Dartagnans.fr s'étaient donné 80 jours pour collecter 500.00 euros en vue de son rachat. L'objectif est atteint depuis le 1er décembre. «C'est fait! La Mothe-Chandeniers a été racheté le 1er décembre», a déclaré Romain Delaume, co-fondateur de Dartagnans.fr, site internet spécialisé dans le sauvetage et la conservation du patrimoine. Désormais, 6500 internautes en sont les propriétaires. Un statut qui leur donne l'exclusivité des premières visites du château, prévues en 2018.

» LIRE AUSSI - Les habitants d'une petite commune refusent qu'elle rachète le château local

Cernées par les eaux, hérissées de tours et insidieusement envahies par la végétation, les flamboyantes ruines du château poitevin, situées sur la commune de Trois-Moutiers (Vienne), ont été rachetées sous forme de Société par Action Simplifiée (SAS). Une opération de rachat collaboratif sur internet «inédite dans l'histoire du patrimoine mondial», selon Romain Delaume qui précise que des personnes de 45 nationalités différentes ont participé

Objectif: le million d'euros

Ce dispositif a permis à chaque donateur d'au moins 51 euros de devenir actionnaire, et donc co-propriétaire, de ce chef d'oeuvre en péril du XIIIe siècle. Les «donateurs-investisseurs» se verront remettre les clés du château en janvier 2018. Le bâtiment actuel date du début du XIXe siècle mais son histoire est bien plus ancienne. Le château est mentionné dès le XIIIe siècle sous le nom du seigneur du moment, La Mothe de Bauçay. Mais au XVe siècle, il bascule dans le giron de l'illustre famille de Rochechouart. Il est saccagé sous la Révolution, puis s'embrase en 1932. Le prestigieux domaine est finalement cédé par lots dans les années 1980. «Cette vente n'est qu'un premier palier, l'objectif étant d'atteindre à terme un total d'un million d'euros», déclare Romain Deleaume. Cette somme doit permettre de couvrir les frais financiers liés à l'achat, les diverses expertises architecturales et les travaux de déblaiement et de sécurisation des lieux, programmés pour le printemps 2018.

» LIRE AUSSI - Elle fait don de toutes ses économies pour restaurer l'escalier du château de Fontainebleau

Une plateforme dédiée aux nouveaux propriétaires va être lancée dès le début de l'année prochaine pour leur permettre de suivre l'avancée des travaux, les événements, les propositions de projets... À terme, ils souhaitent donner une seconde vie au château tout en conservant son identité unique où le patrimoine et la nature se mélangent avec subtilité et harmonie.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.