Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tunnel A86: les Franciliens vont payer jusqu'à un euro le kilomètre

Le Figaro27/12/2012 à 18:40
Les tarifs augmentent en 2013 sur la seule partie payante de l'autoroute A86 qui fait le tour de Paris. Entre Versailles et Reuil-Malmaison, certains automobilistes devront débourser jusqu'à 10 euros pour emprunter le tunnel qui fait une dizaine de kilomètres.

Mauvaise nouvelle pour les 30.000 automobilistes qui empruntent chaque jour le tunnel de l'autoroute A86, reliant Reuil-Malmaison (92) et Versailles (78), denommé également Duplex A86 . Les prix de ses péages publiés ce jeudi au journal officiel vont augmenter de 50 centimes sur certaines tranches horaires. La société d'autoroute Cofiroute qui gère ce tronçon va même jusqu'à augmenter d'un euro le trajet pour les conducteurs du vendredi soir et des veilles de jours fériés. Un cap symbolique a été franchi: l'automobiliste va désormais débourser 10 euros pour parcourir une distance de 10 kilomètres quand il empruntera ce tunnel entre 16h et 21h, qu'il soit munis d'un télébadge ou non.

Mais pourquoi cette hausse le vendredi soir? «Quand vous allez au restaurant, le prix de la formule du midi est moins élevé que celui de la formule du soir. Pour le Duplex A86, c'est pareil, justifie Florent Gambotti, responsable marketing. De plus, nous avons un contrat de concession avec l'Etat qui nous oblige à une évolution tarifaire chaque année, nous devons la respecter».

Comme pour l'autoroute A14 qui relie Paris aux Yvelines, «utiliser ou non le Duplex A86 reste la liberté de chacun, se défend Cofiroute sur son site Internet. En heure de pointe, alors que le trafic est congestionné en région parisienne, il vous faudra plus de 45 minutes par les voies de surface contre 10 minutes en empruntant le Duplex A86».

Le Duplex A86. Crédits photo: Cofiroute
Le Duplex A86. Crédits photo: Cofiroute

La société d'autoroute reste consciente que son péage de l'A86 est cher mais le justifie parfaitement. «Cofiroute assure seule le coût lié à la construction du tunnel qui a nécessité un investissement de 2,2 milliards d'euros et celui de son entretien effectué par 120 employés», explique le responsable marketing qui rappelle que le péage est la seule source de revenus de Cofiroute. Sur les 79 km de rocade autour de Paris, 69km ont été financés par les services publics et les 10 km restant lui ont été confiés, de la conception au financement, en passant par sa construction.

«Il s'agit d'un tunnel, rappelle-t-on à Cofiroute. L'entretien et le coût de cet ouvrage que l'on peut comparer au tunnel du Mont Blanc ou au Viaduc de Millau sont plus importants que ceux d'une autoroute de liaison comme celle qui relie Paris et Bordeaux».

Au 1er février 2013, Cofiroute a prévu d'augmenter ses tarifs de 1,92% sur l'ensemble de son réseau qui va de Paris à Poitiers et de Bourges à Nantes. Il en sera de même pour les autres réseaux français ASF, Sanef, APPR, Area, Escota qui vont relever leurs prix de 1,18% à 2,29%. La plus importante hausse concernera les autoroutes de Normandie sur le réseau SAPN (+2,29%). Pour rappel, ces prix sont fixés par l'Etat, en fonction de l'inflation et des travaux prévus par les sociétés d'autoroutes.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.