Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Transports, achats, hébergements: attention aux arnaques pendant l'Euro 2016

Le Figaro10/06/2016 à 10:19

La répression des fraudes et la douane ont lancé une campagne d'information signée #Tousfairplay. Un petit guide pour que le séjour en France des supporters-consommateurs pendant l'Euro ne soit pas gâché par des abus ou escroqueries.

La France accueille l'Euro de football 2016 à partir de ce vendredi 10 juin, jusqu'au 10 juillet. Les passionnés du ballon rond seront nombreux à se rendre dans les 10 villes hôtes de la compétition pour suivre les matchs : 2,5 millions de spectateurs et 7 à 8 millions de supporters, dont 1 million d'étrangers, sont attendus. Pour les commerçants, hôteliers et restaurateurs, les retombées économiques seront énormes. Rien que dans les stades et dans les «fan zones», ces «consommateurs-supporters» devraient dépenser près de 790 millions d'euros, selon les estimations du Centre de Droit et d'Économie du Sport (CDES). Côté hébergement, CCI France estime que la présence des touristes, sportifs, officiels, médias, fournisseurs et partenaires se traduira par la réservation de 250.000 nuitées dans les hôtels.

» LIRE AUSSI: Les produits «Euro 2016» arrivent en force dans les rayons

En prévision de cette frénésie d'achats, les services de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et de la douane ont lancé une campagne d'information baptisée #Tousfairplay. Déplacements, achats, hébergement, restauration... l'administration compile ses recommandations dans un petit guide de 20 pages traduit en six langues afin que le séjour des supporters ne soit pas gâché par des abus ou escroqueries.

» LIRE AUSSI: Comment aller aux matches de l'Euro sans se ruiner

Concernant les transports, par exemple, ce document pédagogique explique en détail le fonctionnement des taxis: tarifs réglementés, paiement au compteur, les suppléments possibles (seulement 4: gare, animal, 4e passager et bagages), majoration des tarifs et moyens de paiement. La DGCCRF rappelle par ailleurs qu'il est important prendre connaissance des conditions générales de vente avant de réserver un hébergement, même chez un particulier.

»» LIRE AUSSI: Prix des taxis en France: les dessous d'un compteur indéchiffrable

En cas de litige au restaurant, le guide indique qu'un restaurateur doit «remplacer un plat servi que vous estimez inacceptable (manquant de fraîcheur, par exemple)» ou encore «vous rembourser les frais de teinturier si vous êtes victime d'un incident de service». Au café, «les boissons en bouteille doivent être versées en votre présence lorsqu'elles sont détaillées au verre ou ouvertes devant vous si vous avez commandé une bouteille complète». Sachez toutefois qu'un cafetier a tout à fait le droit de vous refuser l'accès au téléphone et aux toilettes si vous ne consommez pas dans l'établissement, ainsi que de vous servir un verre d'eau gratuit!

Gare aux contrefaçons

Le guide #Tousfairplay consacre aussi une fiche pratique aux contrefaçons. «Les produits dérivés de l'Euro 2016 (tee-shirts, casquettes, écharpes, etc.) peuvent faire l'objet de contrefaçons comme tous les produits de marque.» Plusieurs astuces permettent d'éviter les faux: privilégier les lieux ou sites de vente officiels, être attentif à la qualité d'ensemble du produit (matériaux, finition, etc...), se méfier d'un prix anormalement bas, examiner avec soin l'étiquette, notamment les logos de respect des normes, et enfin vérifier la qualité de l'emballage (fautes d'orthographe, logo de la marque). «Acheter une contrefaçon constitue un risque pour votre santé», rappelle la douane sur son site. À noter aussi que le produit est susceptible d'être saisi et l'acheteur risque une amende «comprise entre une et deux fois le prix du produit authentique».

» LIRE AUSSI: L'Euro 2016 sera positif sur l'économie... si les grèves ne viennent pas tout gâcher!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.