Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tout savoir sur la fiscalité des plus-values immobilières ?

Boursorama avec Pratique.fr10/09/2015 à 15:34

Les plus-values que l'on réalise grâce à son patrimoine sont soumises à l'impôt sur le revenu. Certaines sont effectivement imposables, d'autres sont exonérées, mais le régime reste assez simple à comprendre.

Fiscalité des plus-values immobilières

Quelles sont les plus-values imposables ?

Les plus-values imposables sont les plus courantes :

  • - A la vente d'un bien immobilier : une maison, un appartement ou un simple terrain ;
  • - Les ventes réalisées à l'aide d'une agence immobilière sont également imposables ;
  • - Les échanges de biens ;
  • - Les ventes de droits (une servitude, qu'elle soit d'intérêt public ou privée, immobilières, etc.).

Pour calculer la plus-value imposable, il suffit de saisir le prix de vente du bien, puis de lui soustraire le prix d'acquisition. Le montant de l'impôt sur le revenu est de 19 % pour les plus-values. Ce pourcentage est majoré de 2 à 6 % si le montant dépasse les 50 000 euros.

Et celles qui bénéficient d'exonérations ?

A toutes les ventes énumérées ci-dessus, il existe des abattements et des exceptions. La plus importante est l'abattement au titre de la durée de détention. En d'autres termes, plus vous détenez un bien depuis longtemps, plus sa vente sera rentable pour vous.
Concernant l'impôt sur le revenu, vous en êtes exonéré pour une vente après la 22e année.
Concernant les prélèvements sociaux, vous devez attendre la 30e année pour bénéficier d'une exonération.

Que faut-il savoir d'autre ?

D'autres abattements, exceptionnels cette fois, existent également. Mais comme leur nom l'indique, ils sont temporaires, tout comme les tours de vis fiscaux.
Ainsi, pour une promesse de vente avant 2015, les ventes réalisées jusqu'en décembre 2016 bénéficiaient d'un abattement de 25 % supplémentaire. Dans le même temps, la surtaxe concernant les plus-values supérieures à 50 000 euros date du 1er janvier 2013. Cette mesure pourrait être supprimée dans les années à venir, ou à l'inverse, elle pourrait être pérennisée.
La bonne astuce consiste donc à attendre une situation plus favorable pour la vente de son bien. Céder un immeuble dans 5 ans peut faire une solide différence.

Trucs et astuces

Pour alléger vos démarches, faites appel à un notaire. Il dispose de toutes les informations vous concernant et se chargera de déclarer la vente à l'administration.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.