Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Toulon rêve de son île artificielle à la manière de Dubaï

Le Figaro23/06/2015 à 12:17

EN IMAGES - Un architecte varois compte implanter une vaste île flottante dans la rade de Toulon. Il prétend avoir obtenu un premier accord et estime qu’il faudra 10 ans pour mener à bien ce projet centré sur le tourisme.

Il y a déjà Palm Jumeirah et The World, deux immenses archipels artificiels créés au large de Dubaï, ils pourraient un jour être rejoints par Île de Provence, le projet un peu fou qu’un architecte français compte implanter dans la rade de Toulon (Var). Dans une interview au quotidien Ouest-France, l’architecte varois Christophe Jatareu-Conte détaille ses intentions. Baptisé «Île de Provence», le site s’étendrait sur une trentaine d’hectares et sera exclusivement consacré à des thèmes marins.

Son inventeur espère y voir un aquarium géant, des commerces, des hôtels et des restaurants en partie immergés ainsi qu’un centre de plongée, des espaces de découverte de la flore marine et même un centre de recherche et un collège de la mer pour sensibiliser les plus jeunes à l’écologie. Cette réalisation «qui mûrit depuis plus de 20 ans» selon son promoteur «permettrait à Toulon d’avoir une visibilité mondiale et de passer du tourisme saisonnier au tourisme annuel», confie-t-il à Ouest-France.

Contrairement à ce qui se fait à Dubaï où les grandes îles artificielles ont été remblayées avec du sable, celle-ci serait partiellement flottante. Selon son concepteur, les principaux bâtiment d’hébergement serviraient de soutien agrémentés d’un système de pieux enfoncés dans le sol, entre 30 et 40 mètres sous l’île, et de barges flottantes. Même si cette perspective peut sembler farfelue, Christophe Jatareu-Conte explique avoir déjà obtenu l’accord de la préfecture marine.

Selon lui, une fois tous les feux verts administratifs obtenus, le projet pourrait déboucher au bout de dix ans de travaux. Et s’il mise sur l’écologie pour cette réalisation, il compte surtout en faire un atout économique pour convaincre les plus réticents. C’est ainsi qu’il met en avant la possibilité de générer 6.000 emplois directs et de mieux faire fonctionner les commerces toulonnais. Reste à savoir si l’argument saura convaincre.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.