Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tension sur le réseau électrique en 2016

Le Figaro05/09/2012 à 22:16
La sécurité d'alimentation électrique n'est pas menacée à court terme en France, mais des tensions pourraient survenir dès 2016, notamment en cas d'arrêt de la centrale de Fessenheim.

À quelques jours de la conférence environnementale organisée par le gouvernement - qui doit ouvrir le débat sur la transition énergétique -, Réseau de transport d'électricité (RTE) publie le bilan prévisionnel de l'équilibre offre-demande d'électricité en France. L'opérateur en charge du réseau haute et très haute tension (plus de 100.000 kilomètres de lignes) livre à la fois un diagnostic à cinq ans et des scénarios prospectifs à long terme (15-20 ans). Premier enseignement: si la sécurité d'alimentation électrique n'est pas menacée à court terme, des tensions pourraient survenir dès 2016. «À cette échéance, la puissance manquante est estimée à 1,2 gigawatt (GW) et 2,1 GW en 2017 en tenant compte en particulier de l'hypothèse de fermeture des deux groupes de production nucléaire de Fessenheim», note RTE. L'arrêt de Fessenheim est l'un des engagements pris par François Hollande lors de la campagne présidentielle.

Interconnexions

Cette diminution de la part du nucléaire dans le «mix» énergétique français n'est pas la seule menace sur la sécurité d'alimentation. RTE rappelle également que l'année 2015 correspond à l'échéance de mise en conformité ou de déclassement des centrales thermiques les plus polluantes en France et en Europe. Dans l'Hexagone, cela concerne 3,6 GW pour le charbon et 4 GW pour le fioul. RTE se montre d'autant plus préoccupé que l'hiver 2011-2012, caractérisé par une longue vague de froid, s'est traduit par plusieurs pics de consommation d'électricité. Le «record» date du 8 février, avec une pointe à 101,7 GW. «La sensibilité singulière du système électrique français aux aléas de température montre que la France doit se prémunir des risques de défaillance en cas d'événement climatique extrême», prévient RTE.

Parmi les parades, figure au premier chef la mise en service de nouveaux moyens de production. À commencer par l'EPR de Flamanville (Manche), le réacteur nucléaire de nouvelle génération qui doit entrer en service en 2016. S'agissant des énergies renouvelables, RTE s'attend à un ralentissement dans l'éolien (11 GW en service prévus 2017), mais à une accélération dans le solaire (5,6 GW). Le réseau de transport insiste enfin sur la nécessité de renforcer les interconnexions électriques entre la France et ses voisins, tant ces infrastructures sont «déterminantes pour l'équilibre offre-demande». Cette possibilité d'accroître les échanges ne se fait pas sans obstacles. Dominique Maillard, le président du directoire de RTE, rappelle qu'il a fallu vingt-cinq ans avant de commencer à consolider la liaison franco-espagnole.

LIRE AUSSI:

» Coup d'envoi du bonus-malus pour les tarifs de l'énergie

» Eau, gaz, électricité: vers un chamboulement des tarifs

» Des inventions pour dompter l'énergie des vagues


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.