Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Selon IPD, le patrimoine des SCPI surperforme l'indice

Primaliance22/04/2013 à 00:00

Chaque année, IPD société du groupe MSCI, livre le résultat de son indice concernant l’investissement immobilier direct en France. Plus précisément, l’indice IPD dénombre 6 190 actifs, 110 portefeuilles pour un montant total estimé de 97,8 mds €. Les SCPI ou OCPI qui pèsent 20% de l’indice IPD sont représentés par 10 sociétés de gestion.

 

L’échantillon exclut toutes les SCPI fiscales afin de traduire la tendance propre aux produits de rendement ou de plus–values. Au total, l’étude porte sur un taux de couverture de l’univers des SCPI de 56% (calculé au 31/12/11 à partir des données de marché de l’ASPIM).

Tout d’abord, le rapport d’IPD fait ressortir une valeur vénale hors droits de–,187 mds d'euros portant sur 29 SCPI regroupant 2 445 actifs immobiliers. Cette valeur estime Olivier Mège, Directeur Général adjoint d’IPD illustre « une estimation fiable des prix car les transactions en 2012 se sont en moyenne dénouées à 2% au dessus de leur dernière valeur d’expertise ».

Les performances des actifs détenus par les SCPI reflètent l’impact des évolutions des valeurs locatives et des évolutions des valeurs en capital.

En 2012, le rendement en capital des actifs détenus par les SCPI a atteint 0,7% tous secteurs confondus (bureaux, commerces, logistiques, activités) contre 1,2% pour l’univers* IPD. Dans le détail, le meilleur score revient aux commerces (2,2% pour les SCPI versus 3% pour l’univers IPD). D’une manière générale, la tendance souligne l’orientation favorable des commerces situés en pied d’immeubles tandis que les grands centres commerciaux et les « retail park » perdent la faveur des investisseurs. Les bureaux offrent un visage plus contrasté. Les bureaux signent une hausse de 0,4% quand la tendance de l’univers IPD marque le pas avec un résultat flat. Ceux situés dans Paris QCA (quartier central des affaires) grimpent de 3% tandis que ceux dans le croissant ouest ou en 2ème couronne voient leur rendement en capital baisser de 2,7% et 2,9%.

Au chapitre du rendement locatif, le créneau logistique-activité (+8%) occupe la première place du podium tandis que lui succèdent les bureaux (+6,3% versus 5,3%) et les commerces (+6,2% versus 5,4%). Tous secteurs confondus, le rendement locatif atteint en moyenne 6,4% contre 5,2% pour l’univers IPD. « Il est au plus bas depuis 2003 et proche des tendances observées aux USA, en Italie, ou en Espagne mais il est plus élevé qu’en Allemagne » souligne Olivier Mège.

Au total, le rendement global des actifs détenus par les SCPI (rendement en capital et rendement locatif) est plus que satisfaisant en 2012. Il montre une progression en 2012 de 7,1% (contre 6,4% pour l’indice IPD). Reste que l’allocation d’actifs immobiliers de la part des investisseurs institutionnels est encore limitée en France en représentant 6% quand les obligations pèsent 71% et les actions 17%.

 

  Rendement global Rendement locatif Rendement en capital   SCPI Univers IPD SCPI Univers IPD SCPI Univers IPD Bureaux 6,7 5,3 6,3 5,3 0,4 0,0 Commerces 8,5 8,5 6,2 5,4 2,2 3,0 Logistique - Activités 8,5 4,2 8,0 7,2 0,5 -2,9 Tous les secteurs 7,1 6,4 6,4 5,2 0,7 1,2

 

 

Consulter le site IPD : cliquer ici * : l’univers IPD fait référence à l’ensemble des actifs détenus par toutes les typologies d’investisseurs.

 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.