Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

SCPI Malraux : plus de 18% d'économie d'impôts avant la fin de l'année

Primaliance26/10/2012 à 00:00

Investir dans de l’immobilier de caractère situé dans le centre de villes au passé historique riche tout en bénéficiant d’une réduction d’impôts… c’est la vocation du dispositif Malraux.

A l’origine, une loi promulguée en 1962 à l’initiative de l’ancien Ministre de la culture, André Malraux. Il s'agissait, à l'époque, de protéger les centres historiques des nombreux réaménagements destinés à faciliter la circulation et à y implanter de nouvelles surfaces de bureaux et de commerces. Aujourd’hui, les centres-villes sont structurés et le dispositif permet de transférer les coûts de rénovation du patrimoine historique au secteur privé en contrepartie d’un avantage fiscal.

 

En faisant appel public à l’épargne, les SCPI Malraux collectent des fonds qui seront affectés à l’acquisition d’un patrimoine résidentiel ancien situé dans des zones réglementées :

- zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager (ZPPAUP) : abords de monuments historiques, quartiers anciens au patrimoine architectural et urbain particulièrement important,

- en secteur sauvegardé : des zones urbaines soumises à des règles spécifiques en raison de leur caractère historique (Article L. 313-1 du Code de l’Urbanisme). Ces secteurs comprennent en particulier les centres historiques de nombreuses villes françaises.

Une part des fonds collectés est affectée à la rénovation des immeubles. Le type de zone et la part allouée aux dépenses de travaux serviront de base à la détermination de l’avantage fiscal.

 

L’associé d’une SCPI Malraux bénéficiera ainsi d’une réduction d’impôts comprise entre 18% et 19,5% de son investissement sous réserve d’un engagement de détention des parts pendant la durée de vie de la SCPI. Il s’agit donc d’un investissement de long terme, 15 ans voire plus.

Plus généralement, l’associé d’une SCPI Malraux bénéficie de différents avantages :

- Un investissement sur de l’immobilier historique accessible à partir de quelques milliers d’euros,

- Une mutualisation sur différents immeubles et zones géographiques,

- Une rentabilité provenant de :        o une réduction d’impôts imputable dès l’année de la souscription,        o un revenu locatif distribué à compter de la mise en location des immeubles,        o un potentiel de plus-value au moment de la liquidation de la SCPI.

En souscrivant à 20 000 € de parts de SCPI Malraux, l’associé pourra imputer, en fonction de la SCPI, entre 3 600 € et 3 900 € de réduction sur la totalité de l’impôt dû au titre des revenus perçus en 2012.

 

Les SCPI Malraux ouvertes à la souscription :

 

 

Libellé Société de gestion Taux de réduction d'impôts Minimum de souscription         Pierre investissement 7 Intergestion 19,5%         16 000 €                 Reximmo Patrimoine 2 Amundi Immobilier 18,0%           5 000 €                 Urban Valeur Urban Premium 18,0%         10 000 €        

 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.