Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

San Francisco perd sa bataille contre Airbnb

Le Figaro04/11/2015 à 10:49

La mairie de la ville californienne souhaitait réduire le nombre de locations touristiques à 75 ans jours par an. Le vote des électeurs locaux lors du referundum a tourné en faveur du site internet.

Airbnb vient de remporter une importante bataille électorale contre ses détracteurs. Un referundum se déroulait ce mardi dans la ville de San Francisco, berceau du site Internet, pour limiter les locations de courte durée d’un logement à des fins touristiques, à 75 jours par an. Actuellement, les habitants de la ville peuvent louer leur bien immobilier jusqu’à 90 jours dans l’année. Les résultats définitifs de cette élection tournent en faveur d’Airbnb, puisque 55 % des votants ne se déclarent pas favorable à la «proposition F», visant à durcir les règles en vigueur en matière de location.

Les secteurs de l’hôtellerie ou de la restauration, des associations de locataires ou de propriétaire s’étaient levés vent debout contre le site internet face à la crise du logement qui touche actuellement San Francisco. Ces locations touristiques de courte durée avaient, selon eux, une incidence sur le stock de logements disponibles pour les résidents. L’association «ShareBetter SanFrancisco» (mieux partager San Francisco), principale instigatrice du referundum, déplorait la flambée des loyers au sein de la ville californienne, à cause des 10.000 locations de court terme proposées dans la ville. Un clip de campagne dénonçant les pratiques du site internet avait même été publié par l’association.

Une campagne de pub à 8 millions de dollars

Face à cette «initiative Airbnb», le site avait lancé une vaste opération de communication à hauteur de huit millions de dollars pour combattre la proposition de loi lancée par la mairie de San Francisco. Pour convaincre les habitants de la ville, le site internet spécialisé dans la location de logements entre particuliers a multiplié les coups publicitaires pour faire pencher l’opinion en sa faveur. L’un d’entre eux avait d’ailleurs fait scandale. Airbnb incitait les établissements publics à mieux utiliser la taxe de séjour versé par le site internet.

Malgré ce faux pas, Airbnb a pu remporter une première bataille contre les autorités, alors que le site compte près de 17 millions de clients à travers le monde. À Paris, la start-up fondée en 2008 s’est plié aux exigences de la mairie de Paris et collecte depuis le 1er octobre la taxe de séjour.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.