Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Salon national de l'immobilier : baisse des prix et nouvelles lois

RelaxNews10/04/2013 à 23:53

Ira Shumejko/Shutterstock.com

(AFP) - Le salon national de l'immobilier ouvrira ses portes de jeudi à dimanche au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, alors que le secteur fait face à une amplification de la baisse des prix déjà amorcée en 2012 et à de nouvelles dispositions réglementaires.

"Le nombre de visiteurs devrait osciller entre 25.000 et 30.000 personnes, soit un niveau quasiment identique à celui des années précédentes", a déclaré à l'AFP Pacifique Robineau, organisateur du salon.

Selon lui, "malgré la conjoncture difficile, la fin des aides et incitations fiscales, comme le dispositif Scellier pour l'investissement locatif, ou encore la révision du prêt à taux zéro pour les primo-accédants, on constate que les gens sont toujours aussi intéressés par l'accès à la propriété".

Acheteurs et vendeurs font toutefois preuve de plus d'attentisme, souligne M. Robineau, évoquant les incertitudes qui pèsent sur le marché: "Sur le plan fiscal, beaucoup de choses changent, ce qui provoque une inquiétude réelle".

Outre ces changements, le secteur est confronté à une baisse des prix très importante et un recul aussi du nombre de transactions. Selon les projections de la Chambre des notaires, rendues publiques la semaine dernière, les prix des logements anciens auront baissé de plus de 7% entre le pic enregistré en août dernier et mai 2013, tandis que 709.000 ventes ont été enregistrées dans l'ancien en France en 2012, soit une baisse de 12% sur un an.

Dans ce contexte, quelque 250 exposants (constructeurs, promoteurs, établissements financiers, agents immobiliers, notaires, administrateurs de biens) sont attendus à la porte de Versailles jeudi pour présenter leurs programmes, produits et services.

L'édition 2013 devrait être dominée par l'étude des nouvelles mesures législatives, telles que le mécanisme Duflot, selon les organisateurs.

Ce dispositif, mis en place pour succéder à la loi Scellier, impose aux propriétaires investisseurs des plafonds de loyers inférieurs de 20% au niveau moyen du marché, et des plafonds de ressources pour les locataires.

À l'occasion de ce salon, la Fnaim (Fédération de l'immobilier) devrait proposer en particulier plusieurs conférences pour aider acheteurs et vendeurs à évaluer la portée de ces nouvelles normes.

"Le dispositif Duflot apporte un certain nombre de modifications à la loi Scellier, qui a donné lieu à certains effets pervers, et l'on peut espérer qu'il soit mieux dimensionné", a indiqué à l'AFP Jean-François Buet, président de la fédération.

Par ailleurs, un "village" d'exposants internationaux se tiendra pour proposer aux visiteurs des investissements immobiliers à l'étranger, tandis que sont attendues les 15es rencontres franciliennes de la copropriété.

bt/cb/sd


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.