Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

S'assurer quand on pratique un sport

Le Figaro02/10/2012 à 21:11
Les activités sportives font partie du quotidien. Leur pratique implique pourtant un risque pour soi et pour autrui. Il est alors important de s'assurer en connaissance de cause.
Activités sportives: des risques spécifiques

Les risques inhérents à une pratique sportive régulière, individuelle ou en club, diffèrent de ceux encourus dans la vie quotidienne et nécessitent donc une protection spécifique. Lorsque vous choisissez une assurance, il faut donc distinguer, celles qui prennent en compte cet élément.

Invalidité, arrêt de travail, hospitalisation, rééducation: les besoins en cas d'accident liés à la pratique d'un sport sont divers et méritent une couverture globale.

À savoir: Les sports à risque (parachutisme, sport de combat extrême, etc.) sont exclus des assurances classiques et demandent des contrats particuliers.

Les dommages causés à autrui

Avant tout, une activité sportive de par son intensité ou sa pratique en groupe, peut facilement provoquer des dommages à un tiers. Si votre responsabilité est engagée, une garantie responsabilité civile prendra en charge les frais de la victime. En cas d'adhésion à un club sportif, celui-ci a l'obligation de souscrire une assurance collective qui vous procurera cette garantie. À titre individuel, elle est souvent comprise dans votre assurance multirisque habitation.

Les risques pour soi-même

Si vous êtes victime d'un accident en pratiquant un sport sans qu'un tiers responsable soit impliqué, votre indemnisation dépendra de votre souscription antérieure à une assurance contre les accidents corporels. Non obligatoire, il est possible de l'inclure sur simple demande dans votre assurance multirisque habitation ou d'obtenir une assurance santé dédiée.

Ses avantages englobent toutes les conséquences financières d'un accident de sport: frais de chirurgie et d'hospitalisation, couverture des frais de santé non remboursables par l'Assurance maladie, une assurance rapatriement, un capital en cas d'invalidité, les frais de recherches en cas d'accident en mer ou montagne... Parfois, même les frais de prise en charge de vos proches en cas d'incapacité à les assurer vous-même sont proposés.

Changer de complémentaire santé ou cumuler?

Deux options s'offrent à vous lors du choix d'une complémentaire santé appropriée:

- Ajouter une assurance spécialisée à votre mutuelle classique

- Créer un seul contrat sur-mesure d'assurance santé en fonction de la pratique sportive

La préférence pour l'une ou l'autre est à définir au cas par cas. Votre courtier en assurance pourra vous aider à effectuer un premier tri.

À noter: L'Assurance maladie ne peut pas enregistrer deux complémentaires pour un même assuré. Il vous appartiendra donc de communiquer les documents à la seconde mutuelle.

LIRE AUSSI:

» Pourquoi passer par un courtier en assurance?

» Savoir comparer les mutuelles santés

» Complémentaire santé: comprendre les tarifs

SERVICE:

» Profitez d'une couverture santé complète à partir de 11,39 €/mois


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.