1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraites des cheminots : mais quels sont vraiment les avantages du régime spécial ?
Le Parisien04/12/2019 à 15:12

Retraites des cheminots : mais quels sont vraiment les avantages du régime spécial ?

Alors que ce jeudi 5 décembre sera noir dans les transports en Ile-de-France en raison de la grève illimitée contre la réforme des retraites, les syndicats de cheminots réclament de concert le retrait du projet de retraite universelle à points et le maintien de leur régime spécial. Celui-ci, vieux de plus d'un siècle, est plus intéressant que les autres. Décryptage.D'où vient le régime spécial des cheminots ?Il est issu des différents régimes de retraites mis en place au XIXe siècle dans chacune des anciennes compagnies de chemin de fer, à l'époque privées, et qui couvrent alors le territoire français. Le 21 juillet 1909, une loi unifie tous ces régimes. Cette homogénéisation intervient un an avant la création, en 1910, du premier système d'assurance vieillesse obligatoire en France sur les retraites ouvrières et paysannes.En 1938, quand le réseau ferré est nationalisé et la SNCF créée, ce régime est conservé. Lors de la création de la Sécurité sociale en octobre 1945, ce régime est une nouvelle fois maintenu. L'article 711-1 du code de Sécurité sociale acte que les activités ou entreprises qui jouissent déjà d'un régime spécial à la date du 6 octobre 1945 et qui figurent sur la liste fixée par décret en Conseil d'Etat les conservent. Mais à l'époque, le législateur précise que ces régimes spéciaux sont maintenus « provisoirement ».Quelle différence avec le régime général ?Pour le grand public, c'est l'âge légal de départ à la retraite qui apparaît le plus injuste. Jusqu'à la réforme de 2007, il était de 50 ans pour les conducteurs de train. Depuis la réforme, il va progressivement évoluer pour atteindre 52 ans en 2024. Pour les cheminots sédentaires, il était de 55 ans avant la réforme et va progressivement atteindre 57 ans. VIDÉO. Grève du 5 décembre : pourquoi le mouvement s'étend autant ? A titre de comparaison, pour le régime de la fonction publique et le ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • kram123
    04 décembre10:20

    On demande simplement que l'etat Arrête de payer avec nos impôts leurs avantages indus..... fonce Macron on est avec toi

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer