Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite : les modalités pour partir à 60 ans

Le Figaro28/02/2011 à 15:37
Les personnes ayant exercé un métier pénible pourront continuer à partir à la retraite à 60 ans. Un départ anticipé dont les conditions doivent être examinées ce lundi par la Commission des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Au lendemain des manifestations massives de salariés contre la réforme des retraites au mois de septembre dernier, le président de la République avait promis une meilleure prise en compte de la pénibilité du travail. D'après le quotidien Les Echos, les nouvelles règles applicables pour permettre les départs anticipés - à 60 ans au lieu de 62 ans - sont prêtes à entrer en vigueur. Les projets de décrets ont été transmis ce lundi à la Commission des accidents du travail et des maladies professionnelles qui doit les examiner avant leur publication au Journal Officiel.

Ces décrets prévoient que pour continuer à partir en retraite à 60 ans, les assurés doivent justifier d'un taux d'incapacité de plus de 20% provoqué par une maladie professionnelle ou un accident du travail. L'âge de départ est alors abaissé automatiquement de deux ans.

17 ans d'exposition

Pour les assurés dont le taux d'incapacité s'échelonne entre 10% et 20%, le processus est en revanche plus complexe. Ce taux correspond à beaucoup de troubles musculo squelettiques (TMS). Les salariés devront alors prouver qu'ils ont été exposés pendant au moins dix-sept ans à des facteurs de pénibilités. Ces derniers sont précisément définis par les décrets. Il s'agit notamment du port de charges lourdes, des postures pénibles, du travail de nuit...

Les cas des salariés qui demandent leur départ anticipé seront examinés par une Commission, dont les membres sont des représentants de l'État et de la sécurité sociale. La Commission aura quatre mois pour statuer.

Si la preuve des 17 années d'exposition n'est pas exigée pour les salariés atteints d'une maladie professionnelle, les syndicats de salariés estiment qu'elle est inadaptée aux TMS. La CGT affirme que cette durée ne correcpond à aucune réalité. d'après la CFDT, plus d'un quart des TMS apparaisse pour des expositions comprises entre un et dix ans. Les syncicats dénoncent aussi l'absence de recours possible contre la décision de la Commission si elle refuse le départ anticipé. Seule possibilité: se tourner vers le tribunal de la sécurité sociale qui risque d'être encombré rapidement selon la CFDT.

Les nouvelles règles doivent entrer en vigueur en même temps que la loi sur la réforme des retraites, le 1er juillet prochain.

LIRE AUSSI :

» Retraites : Sarkozy avance sur la pénibilité

» La pénibilité au travail, une notion complexe à définir

» Les Français idéalisent leur retraite

» DOSSIER SPÉCIAL - retraite : les enjeux de la réforme

» Partir plus tôt en retraite peut nuire à la santé


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.