Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite:les Français préfèrent l'assurance- vie

Le Figaro14/09/2010 à 12:16
Un sondage Ifop dévoilé par la France Mutualiste montre que les Français sont à la recherche de produits d'épargne retraite dont les fonds peuvent être débloqués avant le terme de l'échéance, pour faire face aux aléas de la vie.

En plein débat sur les retraites,La France Mutualiste s'est interrogée sur la façon dont les actifs préparent financièrement cette échéance. L'organisme qui propose des produits d'épargne retraite a chargé l'institut de sondage Ifop de questionner les Français sur leurs préoccupations et leurs produits d'épargne de prédilection. Les résultats de l'étude sont édifiants: alors que 86% des personnes interrogées estiment qu'il est important de se constituer une épargne exclusivement destinée à la retraite, plus de la moitié d'entre elles affirment ne pas avoir suffisamment d'argent disponible pour se constituer un pécule.

«On raconte beaucoup de bêtise sur l'épargne longue, explique Christian Oyarbide, directeur général de La France Mutualiste. On avance que le taux d'épargne moyen des Français s'élève à 17%, mais ce chiffre cache des situations très disparates. 20% des Français les plus riches ont un taux d'épargne approchant 40%, mais ceux dont les revenus sont intermédiaires n'épargnent que 1 à 4% tandis que les moins riches n'ont pas les moyens suffisants pour mettre de l'argent de côté pour préparer leur retraite.»

Récupérer son argent si besoin

Le chômage, les problèmes de santé, l'obligation de prendre en charge des enfants ou un parent sont autant d'arguments invoqués par les Français pour expliquer leurs réticences à se tourner vers des produits d'épargne spécifiques comme le PERP, le PERCO ou autre plans d'épargne entreprise (PEE)...

«Ils veulent pouvoir récupérer l'argent placé en cas de coup dur et ne veulent pas de produits d'épargne «tunnel» sur lesquels les fonds sont bloqués», affirme Christian Oyarbide qui poursuit: «le seul produit qui permet cela aujourd'hui c'est l'assurance-vie. C'est ça le vrai produit d'épargne retraite» Les épargnants ne s'y trompent pas d'ailleurs. D'après l'étude, la moitié d'entre eux se tournent vers elle. «Les Français ne recherchent pas la rentabilité avant tout, ce qu'ils souhaitent c'est une garantie, un placement dont le rendement est sans surprise», confirme l'Ifop. 80% d'entre-eux se tournent naturellement vers les fonds en euros, moins rémunérateurs mais moins risqués que les unités de compte la plupart du temps constituées en action. «S'ils n'étaient pas poussés à investir en action par des avantages fiscaux, je pense même que la part atteindrait 90%», affirme Christian Oyarbide.

Le directeur de La France Mutualiste regrette d'ailleurs qu'en modifiant la législation fiscale le gouvernement «destabilise l'assurance-vie». Son plaidoyer va même au delà. Il souhaite que la transférabilité des contrats soit instaurée, afin que les épargnants ne soient plus obligés de sortir l'argent placé sur un contrat s'ils souhaitent changer de banque. Quant aux autres produits d'épargne retraite, il appelle aussi le gouvernement à simplifier leur fiscalité. En attendant d'être entendu, l'organisme qu'il dirige propose un outil gratuit sur son site pour permettre aux Français de définir leur profil d'épargnant, et choisir le produit qui leur convient le mieux, sans obligation d'achat.

LIRE AUSSI:

» Réduction des niches fiscales de l'assurance

» Pour les assureurs, le raboteur «a eu la main lourde»

» Retraites : Qui a intérêt à souscrire un PERP ?

» Placements : les bons plans pour la retraite

» Les compléments de retraite au banc d'essai

» Assurance-vie: «Pour investir, le plus tôt est le mieux»


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.