Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite : les fonctionnaires annoncent une grève

Le Figaro09/06/2013 à 19:21
Ils refusent une modification du mode des calculs des pensions et rejettent tout nouvel allongement de la durée de cotisation. Un sujet de discorde en plus avec le gouvernement.

Attention danger! À quelques jours de la remise (vendredi) du rapport Moreau chargé de formuler des pistes de réforme des retraites, les syndicats de fonctionnaires font monter la pression. Dans un communiqué, six organisations ayant obtenu les deux tiers des voix aux élections professionnelles (hors CFDT et Unsa) «rappellent leur attachement au Code des pensions civiles et militaires et elles n'accepteront aucun nouveau recul». Elles demandent le statu quo du calcul des pensions des agents du public, basé sur les six derniers mois de traitement. Et rejettent tout nouvel allongement de la durée de cotisation ou report de l'âge légal de départ. Pis, les six centrales jugent «urgent de corriger les baisses de pensions et les inégalités produites par les précédentes lois». Et annoncent déjà l'organisation d'une journée de grève «au plus tard début octobre».

La polémique sur la convergence des modes de calcul entre public et privé a ressurgi après que Yannick Moreau ait confié qu'elle proposera un rattrapage dans ses propositions. Une piste soutenue, d'après un sondage BVA pour i-Télé publié vendredi, par les trois quarts des Français mais aussi les deux tiers des sympathisants de gauche et près d'un fonctionnaire sur deux!

Le gouvernement a beau répéter que «les fonctionnaires ne sont pas des privilégiés» et qu'une concertation sera lancée après la conférence sociale de fin juin, les syndicats ont compris que le public ne serait pas épargné par la future réforme. «Quand on vit plus longtemps, on peut travailler plus longtemps», a d'ailleurs rappelé Marisol Touraine dans Le Parisien dimanche, anticipant à demi-mot un nouvel allongement de la durée de cotisation (aujourd'hui de 41,5 annuités) pour bénéficier d'une retraite sans décote. Et ce, alors que les socialistes avaient combattu en 2003 la réforme Fillon qui en avait posé le principe.

Sauver le système

La ministre des Affaires sociales est allée plus loin en réaffirmant que «tout le monde» participera aux efforts «nécessaires» pour sauver les retraites. Pas vraiment le statu quo exigé par les syndicats de fonctionnaires, déjà remontés contre l'exécutif. Car les retraites ne sont pas le seul sujet de discorde avec le gouvernement. Poursuite du «gel sans précédent des salaires», de la réduction des dépenses publiques «pourtant indispensables à la relance de l'économie et des emplois» et de milliers de «suppressions d'emplois» dans les ministères jugés non prioritaires, la majorité mène une politique dans «la continuité» de celle de l'ancienne.

Alors qu'ils ont mené campagne en 2012 contre Nicolas Sarkozy, les syndicats de fonctionnaires réclament maintenant, sur les retraites, «le changement» promis par François Hollande. Dans le cas contraire, la CGT a prévenu qu'elle prendrait la réponse du chef de l'État comme «une déclaration de guerre»...


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.