1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite : Jean-Pierre Raffarin se prononce pour le recul de l'âge de départ
Boursorama avec AFP Services24/04/2019 à 10:40

"Il est clair qu'il faudra travailler un peu plus" pour "maintenir le niveau des retraites", a déclaré l'ancien Premier ministre dans la matinale de RTL.

Jean-Pierre Raffarin en déplacement en Chine, le 15 mai 2017 (archive) ( POOL/AFP / DAMIR SAGOLJ )

Alors que l'exécutif a soufflé le chaud et le froid quant à un allongement de la durée de travail, Jean-Pierre Raffarin s'est clairement prononcé en faveur d'un recul de l'âge légal de sortie de la vie active, ce mercredi 24 avril. "Je pense qu'il faut reculer l'âge légal de la retraite", a estimé l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac. "Si on veut maintenir le niveau de cotisation et maintenir le niveau de retraite, de pension, il est clair qu'il faudra travailler un peu plus", a-t-il insisté au micro de RTL.

"On est aujourd'hui avec une espérance de vie qui est bien plus forte que dans le passé, et donc cela me paraît être la ligne directrice", a ajouté l'ancien sénateur, qui a récemment apporté son soutien à Emmanuel Macron dans la course aux élections européennes. "Ce que je veux c'est que l'on maintienne les pensions, que l'on indexe les retraites sur le coût de la vie et donc que l'on protège le niveau de vie des retraités", a-t-il poursuivi.

Au début du mois, alors que plusieurs ministres ont évoqué la possibilité de revenir sur le départ à la retraite à 62 ans et que le Medef a réclamé un recul de cet âge à 64 ans d'ici 2028, le haut commissaire à la réforme, Jean-Paul Delevoye avait coupé court à la polémique, assurant qu'une modification de l'âge légal n'était pas à l'étude. Après 18 mois de préparation, Jean-Paul Delevoye doit remettre ses recommandations au gouvernement après les élections européennes du 26 mai, en vue d'une présentation du projet de loi de réforme des retraites avant la trêve estivale. Selon un sondage Ifop pour le JDD, un peu plus de la moitié des Français (54%) sont opposés à l'idée de "travailler plus".

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dupon666
    24 avril17:41

    quelqu'un lui aurait demandé son avis?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer