Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite : Hollande ne rassure pas les syndicats

Le Figaro17/06/2013 à 20:45
La CGT, déçue par les annonces du chef de l'État, promet déjà une journée d'action en septembre.

L'opération déminage de François Hollande, pendant deux heures dimanche soir dans l'émission «Capital» sur M6, n'aura pas servi à grand-chose. Le président de la République a eu beau caresser les fonctionnaires et les salariés des régimes spéciaux dans le sens du poil, les syndicats affichent tous leur déception. Pour ne pas dire plus... «Dans la boîte à outils, je ne vois qu'un marteau et une enclume et, entre les deux, il y a les salariés et les retraités», juge Thierry Lepaon, le patron de la CGT, qui a d'ores et déjà promis d'organiser une journée d'action début septembre contre la réforme à venir.

«Les réformes ont déjà eu lieu»

Le chef de l'État avait pourtant employé les grands moyens pour déminer un terrain devenu de plus en plus glissant après les fuites du rapport Moreau, remis vendredi. D'abord, «l'âge légal ne bougera pas, il a déjà été porté à 62 ans», a insisté François Hollande, préférant agir sur la durée de cotisation qui doit suivre, «pour le moyen et long terme», l'évolution de l'espérance de vie. Et encore, la durée requise pour bénéficier d'une retraite à taux plein ne bougera-t-elle pas «avant 2025». Ensuite, le chef de l'État ne touchera pas aux pensions des retraités. Mieux, François Hollande a promis de les «sécuriser», ce qui revient de facto à écarter toute désindexation par rapport à l'inflation, contrairement à ce qu'ont acté les partenaires sociaux dans les régimes complémentaires au mois de mars. Une hausse de la CSG des retraités aisés ou la suppression de l'abattement fiscal de 10 % pour frais professionnels ne paraît en revanche pas exclue.

Le chef de l'État a surtout renvoyé aux calendes grecques toute évolution spécifique, pourtant réclamée par les Français, concernant les régimes spéciaux ou les fonctionnaires. «Les réformes ont déjà eu lieu», a martelé François Hollande au motif approximatif - ce sera vrai en 2022 - que «les durées de cotisation et les taux de cotisation sont déjà les mêmes aujourd'hui». Pas question donc de revenir sur la base de calcul des pensions des fonctionnaires (sur les six derniers mois de traitement) ou sur les âges de départ en retraite de certains salariés de régimes spéciaux (50 ans pour les cheminots roulants, 55 pour les électriciens...). «Les mêmes efforts seront demandés à tout le monde», a justifié François Hollande. «Les efforts seront partagés par l'ensemble des Français et justement répartis», a abondé lundi Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales. Pour elle, les fonctionnaires «seront appelés à faire des efforts au même titre que l'ensemble des Français». Ni plus ni moins...


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.