Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite : 1000 euros par trimestre d'étude

Le Figaro30/08/2013 à 17:13
Deux jours après l'allocution du premier ministre Jean Marc Ayrault sur la réforme des retraites, la ministre des affaires sociales Marisol Touraine donne quelques précisions sur les contours de cette réforme.

C'était une demande de la CFE-CGC, la centrale des cadres et des techniciens, pour obtenir son soutien à la réforme des retraites. Message reçu cinq sur cinq par l'exécutif, qui a dévoilé jeudi les modalités d'une meilleure intégration des années d'études dans le calcul de la pension. «Il faut prendre en considération la situation des jeunes. Cette réforme est pour les jeunes», a plaidé Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales. «La génération des ­25-30 ans va cotiser trois années de plus que celle de leurs parents, la ­réforme doit leur redonner confiance», justifie Serge Lavagna, le nouveau «M. Retraites» de la CFE-CGC.

Concrètement, les étudiants vont bénéficier d'un tarif préférentiel - une aide de 1000 euros par trimestre - pour compléter leur durée de cotisation et racheter jusqu'à quatre trimestres. Soit l'équivalent d'une année d'études. Ce rachat sera possible pour les étudiants sur une période de cinq à dix ans après la fin de leurs études. Le dispositif existait déjà - il a été introduit dans le cadre de la réforme Fillon de 2003 -, mais les conditions financières, notamment pour les jeunes diplômés, étaient peu avantageuses. Avec cette prime de 1000 euros par unité, le coût d'un rachat de trimestre devrait donc être dorénavant compris entre 500 et 1500 euros, variant selon l'âge et le salaire. Autre disposition importante: l'abaissement de 200 à 150 heures de travail rémunérées au smic du seuil de validation d'un trimestre par un apprenti ou un jeune en alternance.

De quoi répondre, a priori, aux demandes de la CFE-CGC? Pas du tout. La centrale des cadres en demande plus. Elle exige notamment que les bac + 3 et plus puissent racheter huit trimestres (soit deux années d'étude).«Les étudiants en master doivent faire, dans le cadre de leurs cursus, des stages de deux à six mois qui ne sont pas comptabilisés pour leur retraite. La réforme doit répondre à ce problème», justifie Serge Lavagna.

Du mieux pour les mères

En plus des étudiants, la réforme présentée mardi par Jean-Marc Ayrault vise également à améliorer la situation des femmes qui ont suspendu leur carrière pour cause de maternité ou pour élever leurs enfants. Désormais, tous les «trimestres interrompus» seront comptabilisés. Idem pour les demandeurs d'emploi, qui pourront ajouter deux trimestres de chômage de plus à leur durée de cotisation.

Le projet de loi du gouvernement doit être finalisé d'ici au 5 septembre, pour pouvoir être envoyé pour avis aux caisses de Sécurité sociale et pour examen au Conseil d'État, avant une présentation en Conseil des ministres le 18. Mais, histoire surtout de court-circuiter la CGT et FO, qui appellent à la grève le 10, en ayant distillé d'ici là de justice de la réforme. Affaire à suivre...

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.