Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Rester assurer en cas de retrait du permis

Le Figaro 27/06/2013 à 14:36
Environ 80.000 conducteurs se voient retirer leur permis chaque année. Ils doivent en informer leur assureur qui peut résilier leur contrat ou majorer leur cotisation. Néanmoins, il existe des solutions.
Retrait du permis: dans quels cas?

Suite à une infraction ou un délit, le retrait du permis peut être temporaire ou définitif. Dans le premier cas, on parle de suspension du permis de conduire alors que dans le second cas, il s'agit d'une annulation.

Quand on conduit en état d'ivresse, sous l'emprise de stupéfiants ou en dépassant de 40 km/h la vitesse autorisée, on commet une infraction qui entraîne la suspension immédiate du permis (pendant un maximum de 6 mois). Si l'on récidive par la suite, l'infraction donne lieu à une annulation du permis et il faut donc le repasser en respectant un délai d'attente qui peut aller jusqu'à 3 ans.

Le retrait du permis est aussi consécutif à la perte totale des points, à un délit de fuite, de blessures ou d'homicide involontaire.

À noter: l'assurance auto reste obligatoire même si votre permis est suspendu ou annulé. Sinon, vous risquez une amende de 3750€ et la confiscation du véhicule.

Permis suspendu: les conséquences

Lorsque votre permis est suspendu, vous devez le déclarer à votre assureur. Cette obligation concerne tous les cas de suspension (administrative ou judiciaire). Si vous ne le faites pas, l'assureur est en droit de procéder à la résiliation de votre assurance auto pour omission de déclaration. Elle intervient 10 jours après la réception d'un courrier en recommandé.

La déclaration de suspension du permis autorise votre assureur à résilier le contrat sur certaines infractions (état d'ivresse ayant causé un accident, suspension supérieure à 1 mois). À partir de 2 mois de suspension du permis, l'assureur peut vous imposer une majoration de cotisation. Les barèmes sont plafonnés par le Code des Assurances et vont de 50% à 150% selon la gravité des cas.

Les solutions en cas de permis annulé

En cas d'annulation du permis, votre déclaration autorise l'assureur à résilier votre contrat par lettre recommandée. La résiliation prend effet 30 jours après la réception de ce courrier. Si vous ne dites rien, la résiliation intervient alors pour omission de déclaration. Dans le cas où votre assureur préfère augmenter votre cotisation, il peut la majorer légalement de 200%.

Pour trouver une assurance auto moins chère, faites appel à un courtier. Si les assureurs refusent de vous couvrir sur la garantie obligatoire de responsabilité civile, il saura vous conseiller le recours au Bureau Central de Tarification (BCT).

Lorsque l'assureur résilie votre contrat pour retrait de permis, il doit vous rembourser la part de cotisation courant jusqu'à l'échéance.

Conduire sans permis: les possibilités

Sauf décision juridique contraire, le retrait de permis vous laisse la possibilité de conduire un deux roues de moins de 50 cm3 (comme les scooters et les mobylettes) et comme tout véhicule à moteur, ils doivent être assurés. Si vous rencontrez des difficultés sur ce point, vous pouvez vous tourner vers la location: l'assurance est alors souscrite par le propriétaire loueur du deux roues.

Les voitures sans permis vous permettent également de vous déplacer en l'absence de permis de conduire. Gardez tout de même à l'esprit que ces véhicules ont une puissance maximale de 1 CV. Pour renforcer la sécurité routière, elles ne dépassent donc pas 45 km/h.

» Retrouvez les meilleurs tarifs assurance auto sur CPLUSSUR.COM

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.