Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Renault, VW et PSA dominent le marché de l'occasion

Le Figaro20/09/2013 à 11:41
INFOGRAPHIE - Selon le premier classement mensuel des immatriculations de voitures d'occasion en France, publié ce vendredi par le spécialiste AAA Data, la Clio s'est vendue à près de 22.000 exemplaires en juillet, loin devant la Scenic (14.732) et la Golf (13.313).

Alors que les immatriculations de voitures neuves sont toujours au plus bas en France, avec un recul de 10,9% en août, le marché de l'occasion tire son épingle du jeu. Au total, les Français ont acheté 1,16 million de voitures neuves sur les huit premiers mois de l'année, selon le Comité des Constructeurs Français d'Automobile (CCFA). Des ventes trois fois inférieures à celles des modèles de seconde main. Quelque 3,57 millions de véhicules ont en effet été écoulés sur le marché de l'occasion entre janvier et août. Les ventes ont certes reculé de 6,5% en août, à 390.825 unités, après avoir rebondi en juillet (+4,6% à 511.856 unités), selon le site d'information spécialisé Autoactu.com. Le segment des véhicules de cinq ans et plus pèse aujourd'hui pour 65% de ce marché.

Un marché dominé par trois constructeurs. Renault, Volkswagen et Peugeot se partagent le «top dix» des voitures les plus vendues en juillet en France, selon le premier classement mensuel des immatriculations de véhicules d'occasion qui doit être publié ce vendredi. Avec 21.968 unités vendues ce mois-là, la Renault Clio fait la course en tête, loin devant un autre modèle de la marque au losange, la Scenic (14.732 unités), et la Volkswagen Golf (13.313). Viennent ensuite la Peugeot 206 (13.251), Renault Clio III (10.806) et Peugeot 207 (9394). Ce palmarès inédit est établi par AAA-Data, le spécialiste du traitement de la donnée automobile, filiale du CCFA, qui vient de créer un nouveau site (Relais Expert'Immat) destiné aux particuliers venant d'acquérir un véhicule d'occasion à immatriculer. Sur ce site, les statistiques des immatriculations de voitures d'occasion seront désormais diffusées tous les mois.

infographie ventes de voitures d'occasion Si les voitures citadines et familiales restent les plus demandées, leurs ventes affichent pour la plupart des modèles une hausse modérée, à l'exception de la Renault Scenic III (+26,33% en juillet 2013 par rapport à juillet 2012). Certains modèles ont même vu leurs immatriculations reculer franchement, comme la Renault Megane (-8,43%) ou la Peugeot 307 (-6,38%). Leur part de marché est grignotée par le succès des crossovers, SUV et autres 4x4 urbains que les Français s'arrachent. De la Peugeot 3008 (+25,68% à 4092 unités) à la BMW X3 (+15,78% à 888 unités), en passant par le Nissan Qashqai (3720 unités, +44,35%) ou le Dacia Duster (1580 unités, +27,73%), les modèles inscrits dans le top 10 de cette catégorie affichent presque tous une croissance à deux chiffres.

Des Porsche et des Alfa Romeo

Autre signe que le marché de l'occasion ne se limite pas à la berline familiale, les coupés et cabriolets enregistrent aussi de belles performances. Sur les 30 modèles les plus vendus - le trio de tête étant formé par la BMW Série 3, Renault Megane et Renault Megane III - 22 d'entre eux ont vu leurs ventes augmenter sur un an en juillet. C'est le cas, par exemple, des Audi TT (+5,42%) ou Alfa Romeo GT (+3,81%). Les statistiques d'AAA-Data, qui doivent permettre aux futurs vendeurs ou acheteurs de voitures d'occasion de se renseigner sur les ventes par région ou par département, ainsi que par type de carrosserie, montrent notamment que la luxueuse Porsche 911, vendue à 994 exemplaires en juillet à l'échelle nationale, a rencontré un vif succès en Ile-de-France, suivie par les régions Rhône-Alpes, PACA, Aquitaine et Nord-Pas-de-Calais.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.