Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Réforme des retraites : rendez-vous fin août

Le Figaro21/07/2013 à 19:32
Le premier ministre a l'été pour trancher sur la copie que lui présentera Marisol Touraine dans les prochains jours.

«Nous allons montrer que nous pouvons faire une réforme des retraites de gauche.» Le ministère des Affaires sociales veut faire passer le message à ceux qui seraient déçus avant même que la réforme ne soit présentée. Matignon a entamé, le 4 juillet, des entretiens marathons avec les dirigeants des syndicats et du patronat ; ce premier volet de la concertation s'est terminé vendredi soir avec la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine. Comme le gouvernement semble en avoir fait sa ligne de conduite, elle a testé ses interlocuteurs sur une batterie de mesures, sans dévoiler les intentions de l'exécutif. Une chose est sûre: celui-ci va devoir mettre à contribution actifs, retraités et entreprises pour combler un besoin de financement du régime général évalué à 7 milliards d'euros à l'horizon 2020.

François Hollande l'ayant déjà largement évoqué, l'allongement de la durée de cotisation semble acquis. Mais ses modalités sont beaucoup moins claires: à partir de quelle date un tel dispositif prendrait-il effet? à quel rythme? Les réponses ne sont pas encore tranchées.

«Les regards sont tournés vers les sources de financement, mais il n'y a pas que ça dans cette réforme», insiste-t-on dans l'entourage de Marisol Touraine, qui parle même d'un «paquet social de mesures sans précédent».

Manifestation le 10 septembre

Retraites des femmes, question des jeunes qui entrent tard sur le marché du travail, prise en compte de la pénibilité... Sur ce dernier point, Marisol Touraine a surtout testé une proposition du rapport Moreau sur l'avenir des retraites: la création d'un «compte individuel pénibilité»permettant d'accumuler des points ouvrant droit à une formation, un temps partiel en fin de carrière ou l'octroi de trimestres de cotisation.

Pour remédier aux inégalités entre femmes et hommes devant la retraite, la ministre a aussi testé l'idée d'une transformation en forfait du supplément de 10 % de pension actuellement accordé aux parents de trois enfants ou plus. L'exécutif entend également soumettre les secteurs privé et public au même allongement de la durée de cotisation. La question de l'effort à demander aux fonctionnaires, la plus sensible, reste en suspens.

Marisol Touraine transmettra à Matignon et à l'Élysée dans les jours qui viennent ses propositions de réforme. «Tout le monde fera un effort, chacun peut le comprendre», a prévenu François Hollande le 14 Juillet. Le premier ministre recevra à nouveau les partenaires sociaux «les 26 et 27 août», dit-on de source gouvernementale. Au cours de ces rencontres, Jean-Marc Ayrault «donnera les grandes orientations» de la réforme. Un projet de loi sera ensuite transmis au Conseil d'État et aux caisses de retraite début septembre puis présenté en Conseil des ministres le 18 septembre - avant les budgets de l'État et de la Sécurité sociale.

Lors d'un dîner organisé jeudi soir par l'Association de la presse présidentielle, François Hollande a admis que la réforme des retraites pourrait être cause de tensions à la rentrée. De fait, les syndicats les plus réfractaires à la réforme (CGT, FO, FSU et Solidaires) ont déjà prévu une journée de grève et de manifestations le 10 septembre.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.