Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Réforme des retraites : les Français de plus en plus inquiets
Boursorama avec Newsgene05/07/2019 à 13:03

Réforme des retraites : les Français de plus en plus inquiets

Réforme des retraites : les Français de plus en plus inquiets

Près de la moitié des Français se disent opposés à la réforme des retraites préparée par le gouvernement, selon un sondage Elabe pour Les Echos, Radio Classique et l'Institut Montaigne. Seulement 4% y sont totalement favorables. Une majorité des sondés ne souhaitent pas "travailler plus", comme l'a récemment demandé Emmanuel Macron. 

Les principales pistes retenues pour la refonte du système de retraite vont être dévoilées par le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, le 18 juillet prochain. Cette réforme suscite des inquiétudes chez les Français. Près de la moitié d'entre eux (47%) avouent être « opposés à la réforme des retraites prévue par Emmanuel Macron et le gouvernement d'Edouard Philippe » selon un sondage Elabe pour « Les Echos », Radio Classique et l'Institut Montaigne. 27% des personnes interrogées sont favorables à cette réforme, et 25% ne se prononcent pas. 

Les Français ne veulent pas « travailler plus »

En janvier, les deux tiers des Français étaient pourtant favorables à une évolution du système vers un régime universel par points. Mais la sortie d'Emmanuel Macron en avril dernier semble avoir changé la donne. Le président de la République a expliqué qu'il faudra « travailler plus » avant de partir à la retraite.

Si l'âge légal devrait rester à 62 ans, l'âge du taux plein pourrait être fixé à 64 ans. Un message bien reçu par les Français. 44% des personnes interrogées estiment que le principal inconvénient de la réforme à venir est qu'« il faudra travailler plus longtemps ». 

Des points positifs

Deuxième inquiétude la plus citée : la baisse des pensions (30%). « S'installe l'idée d'une forme d'injustice, alors que les avantages perçus sont moins nets », décrypte Bernard Sananès, le président d'Elabe, cité par Les Echos.

Les Français retirent des points positifs de cette future réforme. 46% des sondés ont cité le fait que « les travailleurs pourront choisir librement s'ils veulent travailler moins ou plus, grâce à la mise en place d'un âge d'équilibre ». 25% sont aussi satisfaits que l'âge légal du départ à la retraite ne soit pas remis en question. Seuls 4% des sondés affirment cependant que la réforme n'a aucun inconvénient.

13 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aiki41
    14 juillet17:38

    Avec tout ce que les salariés du privé paient en cotisation ils devraient avoir une retraite décente ! Ah, c'est vrai, les caisses du privé, bénéficiaires, servent également à renflouer d'autres caisses (non privés) toutes déficitaires et grâce à cette réforme les choses n'iront pas en s'améliorant.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer