1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Réforme des retraites : le bras de fer commence, première grosse grève vendredi
Le Parisien12/09/2019 à 08:42

Réforme des retraites : le bras de fer commence, première grosse grève vendredi

Vendredi noir à la RATP ! Dix lignes de métro interrompues, trafic extrêmement perturbé sur l'essentiel du réseau. Les prévisions de la régie parisienne de transport claquent comme une piqûre de rappel des pires conflits sociaux qui ont paralysé les transports parisiens ces trente dernières années. Ce sera d'ailleurs la plus forte mobilisation depuis la grève du 18 octobre 2007... contre les régimes spéciaux de retraite sous Nicolas Sarkozy.Le décor est planté. Sans perdre de temps, les syndicats du métro parisien ont décidé de tirer la première salve contre la future réforme des retraites Macron. Même si les contours restent toujours particulièrement flous. D'autres vont-ils embrayer derrière et écrire la page d'un automne social dur ? Plusieurs journées sont d'ores et déjà inscrites à l'agenda de la grogne, avec FO qui appelle à manifester le 21 septembre, la CGT trois jours après le 24. Même les professions libérales, organisées en collectif, défileront lundi 16 septembre à Paris.Le spectre des grandes grèves de 1995Attention, bombe politique en vue ! L'exécutif le sait bien. La réforme de la retraite universelle est d'autant plus explosive qu'elle comporte un sous-dossier des plus inflammables : les régimes spéciaux. « Le président va laisser le Premier ministre monter au front, le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye expliquer la réforme et ensuite il précisera les choses si nécessaire. Emmanuel Macron s'exprimera le moment venu, en province, à la manière du grand débat », fait savoir son entourage.Édouard Philippe va donc endosser ses habits de démineur en chef dès ce jeudi. Selon son entourage, « les régimes spéciaux, il va en parler dans son discours » devant l'aréopage de syndicalistes et représentants patronaux réunis ce jeudi au CESE (Conseil économique, social et environnemental). Le Premier ministre doit également donner le calendrier des nouvelles concertations et sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • b.renie
    12 septembre08:59

    Réforme des retraites : le bras de fer commence, première grosse grève vendredi Autrement dit les investigations de JP DELEVOYE n'ont rien fait avancer Maintenant il cumule des fonctions gouvernementales rémunérées en + de sa retraite de haut fonctionnaire Pas mal pour quelqu'un qui a peu près toute sa vie n'a pas apporté grand chose dans le fonctionnement du pays

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer