1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Réforme des retraites : ce qui se prépare
Le Parisien18/07/2019 à 15:03

Réforme des retraites : ce qui se prépare

Une part du voile est déjà levée. Au cours de l'année de concertation avec les partenaires sociaux, le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye a jeté les grandes lignes du futur système universel promis par Emmanuel Macron. Les Français vont basculer dans un système de retraite par points, qui remplacera à terme les 42 régimes actuels. Dès que l'on commencera à travailler, on cotisera sur le principe « chaque euro cotisé donnera des points ».Le nombre de points retraite sera calculé pour tous les assurés sur leur revenu du travail jusqu'à 120 000 euros annuels (soit trois fois le plafond de la Sécu). Pour ceux qui gagnent davantage - plus de 300 000 concernés -, la part de salaire dépassant les 120 000 euros annuels ne sera pas prise en compte, mais ne devrait pas non plus être soumise à cotisations.Enfin, la règle des 25 meilleures années retenue dans le calcul de la pension des salariés ou des six derniers mois pour les fonctionnaires va disparaître, la totalité de la carrière sera prise en compte. Voilà pour les grandes lignes, mais de nombreuses zones d'ombre demeurent.Vers un bonus-malus pour retarder l'âge de départAge pivot ou âge d'équilibre comme l'évoquait le Premier ministre... Le sujet était bien sur la table. Selon nos informations Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire à la réforme des retraites devrait annoncer ce jeudi matin la mesure qui fâche : il y aura bien un âge d'équilibre (ou âge pivot) fixé à 64 ans qui, à travers un système de bonus-malus, reviendra de fait à repousser l'âge de départ à 64 ans. /Infographie Un taux de cotisation identique ?Il va y avoir une convergence des taux pour qu'« à carrière égale et revenu égal, chacun ait la même retraite », a assuré Jean-Paul Delevoye. Salariés du privé et fonctionnaires cotiseront au taux de 28 %, soit quasiment le taux actuel (partagé entre l'assuré et l'employeur). Mais des spécificités seront prévues, pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3366730
    18 juillet17:04

    A LIRE ET FAIRE CIRCULER: : https://sauvegarde-retraites.org/article-retraite.php?n=868 "Ainsi, les régimes spéciaux - qui regroupent moins du cinquième des retraités (16,9 %) - allouent à leurs bénéficiaires plus du tiers des prestations totales (39,1 %)" "165,5 milliards d'euros répartis entre les 13 millions de retraités du régime général, contre 80 milliards d'euros attribués aux 4 millions de bénéficiaires des régimes spéciaux !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer