Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Record de SMS et de MMS envoyés pour le Nouvel An

Le Figaro01/01/2011 à 15:27
Sans surprise, les envois de mini-messages ont connu des progressions à deux chiffres dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Une tendance boostée par l'envol des ventes de smartphones.

Un record battu chaque année. Pour le passage en 2011, les utilisateurs de téléphone portable ont été plus nombreux encore que l'année dernière à transmettre leurs vœux virtuellement, par SMS ou MMS. 400 millions de mini-messages ont déjà été échangés dans la nuit de la Saint-Sylvestre, et les différents opérateurs s'attendent à en livrer 611 millions d'ici la fin de la journée. Un chiffre qui s'inscrirait en hausse de 24% par rapport à l'année dernière.

Mais d'ores et déjà, SFR, Bouygues Telecom et Orange observent une progression à deux chiffres des messages envoyés. SFR a comptabilisé 128 millions de SMS entre 20 heures et huit heures du matin, (+28% de hausse), Orange un peu plus de cent millions (+17%) entre 21 heures et deux heures du matin, et Bouygues 57 millions (+18%) sur la même tranche horaire. Les données relatives aux MMS, ces mini-messages comprenant une photo ou une vidéo, sont en revanche plus parcellaires et restent loin des niveaux atteints par les SMS.

 

Délais d'envoi allongés

 

Les records incessants d'envois de SMS et de MMS ont en partie été boostés par les ventes de smartphones, en progression de 138% sur les huit premiers mois de l'année, selon une étude du cabinet spécialisé Gfk. L'enjeu financier n'est cependant pas très important pour les opérateurs, qui n'engrangent que peu les recettes de cet afflux annuel. L'envoi de SMS est en effet gratuit ou compris dans un package pour la plupart des utilisateurs.

L'enjeu pour SFR, Bouygues ou Orange se situe davantage du côté du challenge technologique et de l'image de marque renvoyée à leurs clients. Alors qu'un SMS met habituellement moins d'une minute à parvenir à son destinataire, les délais ont pu être sensiblement allongés le 1er janvier, aux pics de consommation. Pour faire face à cet afflux exceptionnel, les opérateurs avaient pour la plupart renforcé leurs effectifs. Chez Orange, pas moins de 24.228 SMS étaient envoyés chaque seconde à minuit deux.

LIRE AUSSI :

» Les smartphones très prisés en France

» Le téléphone portable devient l'appareil photo du quotidien


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.