Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Qui paie la facture en cas de vol dans une chambre d'hôtel?

Le Figaro08/08/2013 à 19:32
Lors d'un cambriolage, la responsabilité du professionnel qui vous accueille diffère si l'on se trouve dans un hôtel, une résidence hôtelière ou si l'on a laissé ses biens de valeur au coffre de la réception.

Si les palaces de la Côte d'Azur ont été victimes cet été de fric-frac exceptionnels sur des bijoux de grande valeur, l'hôtellerie reste la cible d'une délinquance plus classique avec des bandes organisées qui visitent les chambres pour détrousser les vacanciers. Au cours de la semaine, un coffre-fort a ainsi été fracturé à l'hôtel Majestic Barrière de Cannes tandis qu'à Saint-Jean-Cap-Ferrat, trois chambres ont été cambriolées pour un préjudice évalué à 40.000 euros.

L'occasion de rappeler quelle est la responsabilité de l'hôtelier dans ces cas de figure. Premier constat: l'affichette que l'on trouve encore dans de nombreux établissements stipulant que «la direction décline toute responsabilité en cas de vol» n'a strictement aucune valeur juridique. En effet, les articles 1952, 1953 et 1954 du Code civil stipulent bien que l'hôtelier est présumé responsable des vêtements, bagages et objets divers apportés par ses clients dans son établissement. Cette responsabilité est cependant limitée à 100 fois le prix de la chambre pour les vols commis à l'intérieur de celle-ci. Cette responsabilité vaut également pour les vols commis dans le parking de l'établissement mais se limite cette fois à 50 fois le montant de la chambre.

Le cas de force majeure est rarement retenu

De son côté, l'hôtelier peut essayer de dégager sa responsabilité en invoquant le cas de force majeure, un cas de figure rarement retenu, ou alors en invoquant la faute ou la négligence du client.

Dans le cas d'objets confiés directement à l'hôtelier pour les mettre dans un coffre, par exemple, la responsabilité du professionnel est complète et illimitée en montant. Même chose pour un vol commis dans la chambre si l'on parvient à démontrer que l'hôtel a été négligeant (chambre laissée ouverte par la femme de ménage, portes ne fermant pas bien...)

Concernant les résidences hôtelières offrant des logements avec cuisines, la législation peut varier. Elle peuvent en effet se classer comme hôtel de tourisme ou comme résidence de tourisme. Dans ce dernier cas, la responsabilité de la résidence n'est pas engagée en cas de vol, c'est au client de s'assurer.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.