Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quels sont les sites Internet qui posent problème ?

Le Figaro09/09/2013 à 18:24
Le Centre européen des consommateurs a établi un classement des sites web qui posent problème, en fonction des différentes réclamations qu'ils reçoivent. En tête de liste : vol24.fr, Infurn.com, ou encore différents sites de rencontres.

Si les internautes deviennent des consommateurs de plus en plus assidus, le web devient de son côté un lieu où il peut être facile de duper les clients. Révélé par RTL, un classement réalisé par le Centre européen des consommateurs - qui gère les réclamations des Français pour les sites dont le siège n'est pas basé en France - recense les sites où les problèmes se multiplient, et ne sont pas toujours arrangés... «La plupart du temps, nous arrivons à arranger ces litiges et à obtenir des remboursements des sociétés visées. Mais il arrive aussi que nous ayons des problèmes à joindre la société concernée» explique Bianca Schultz, directrice du Centre européen des consommateurs. «Et pour certaines sociétés, malgré toutes les plaintes, aucune amélioration n'est constatée pour satisfaire le client.» Voici les principaux sites concernés.

o Réserver et voyager sur vol24.fr

Le site de billeterie - hébergé en Allemagne - en ligne est en tête pour les problèmes de réservation. Plus de 400 plaintes ont déjà été recensées sur le site, principalement sur le paiement de la transaction. Certains consommateurs se plaignent que le site vol24.fr leur indique ne pas avoir réussi à débiter le montant de la réservation sur leur compte bancaire alors que celui-ci est suffisamment approvisionné... Conséquence: des frais d'annulation de 100€ leur sont alors facturés, lesquels sont prélevés sans difficulté sur le même compte bancaire!

o Les sites de rencontres (be2, e-darling, e-dates)

Faire des rencontres sur le web peut parfois coûter très cher! Le Centre européen des consommateurs a reçu plus de 500 réclamations pour des sites de rencontres basés à l'étranger comme e-darling, e-dates, ou be2. Cas de figure typique: sur e-dates, les clients pensent souscrire à une offre promotionelle de 15 jours à 4,90 euros, mais s'engagent en fait pour un forfait de 9 semaines, à 162 euros, renouvellé automatiquement. Tout cela à cause de conditions de ventes évasives et illisibles. Ensuite, se rétracter ou se faire rembourser est quasi impossible.

o Le site télécharger.francais.com

Malgré un nom de domaine bien français, le site de téléchargement (films, jeux vidéos) est basé à Chypre, avec un compte bancaire maltais. Le consommateur renseigne ses coordonnées afin de pouvoir accéder aux données téléchargeables , avant qu'on lui demande de payer un abonnement de 99 euros . L'utilisateur abandonne donc directement, mais il est ensuite relancé par mail par le site, qui lui annonce que son inscription a été confirmée, et lui réclamant les 99 euros - majorés de 12 euros d'intérêts de retard pour chaque nouveau mail de rappel!

o Le mobilier design chez Infurn.com

Des réductions significatives, des «frais de ports gratuits uniquement aujourd'hui»... Il est facile de se laisser tenter par les offres du site Infurn.com - basé en Espagne mais inscrit sur les registres du commerce en Angleterre! - pour quinconque est à la recherche de mobilier design bon marché. Même si les promesses sont nombreuses, la réalité est toute autre: délais de livraison interminables, remboursements tardifs - ou absence de remboursement... Les internautes ont été nombreux à se laisser surprendre par ce site aux apparences sérieuses. 439 internautes ont déposé plainte, dont 75% de Français.

o Investissements Forex et Options Binaires

Le CEC observe actuellement une recrudescence de publicités par internet ou téléphone qui proposent des placements «à haut rendement» dans les marchés de devises. L'Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde les consommateurs tentés de placer leur argent dans des tels produits boursiers. Certains sites proposant ces services pas agréés. Ils ne sont par conséquent pas contrôlés par l'AMF ou des structures similaires dans d'autres pays européens et ne répondent pas aux obligations imposées par la loi pour garantir la bonne information des investisseurs et la sécurité des transactions.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.