1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Quel est l'impact d'une période de chômage sur la retraite ?

Edit-Place26/02/2018 à 12:00

Peut on bénéficier de trimestres de retraite alors qu'on est au chômage ? ( Crédits : Pexels )

En théorie, il faut travailler et cotiser pour obtenir des droits à la retraite. Sous certaines conditions, il est toutefois possible d'accumuler des trimestres quand on est au chômage.

Être privé d'emploi indépendamment de sa volonté

Si un salarié ou un fonctionnaire a été privé d'emploi au cours de sa carrière, indépendamment de sa volonté, ses périodes de chômage peuvent être assimilées à des trimestres cotisés (un trimestre validé pour 50 jours de chômage). L'ensemble des périodes sans emploi, indemnisées ou non, antérieures à 1980 sont converties en droits à la retraite, avec un maximum de quatre trimestres par an. Pour les périodes de chômage qui se sont déroulées à partir de 1980, il faut avoir perçu une allocation (ARE, ASS, etc.) et ne pas avoir dépassé l'âge légal du départ à taux plein pour pouvoir valider des trimestres.

Qu'en est-il des périodes de chômage non indemnisées après 1980 ?

Les périodes de chômage involontaire non indemnisées, postérieures à 1980, peuvent donner droit à des trimestres de retraite sous conditions. Une première période sans emploi entre 1980 et 2011, continue ou non, entre en compte pour la retraite à hauteur de quatre trimestres maximum, sous réserve que l'assuré n'ait pas atteint l'âge légal du départ en retraite à taux plein (entre 65 et 67 ans, selon l'année de naissance). Une première période de chômage après 2011 est prise en compte à hauteur de six trimestres maximum.

Le cas des nouvelles périodes de chômage non indemnisées après 1980

Après cette période initiale d'un an ou un an et demi, une nouvelle période de chômage involontaire non indemnisée ne donne droit à des trimestres de retraite (quatre au maximum) que si elle suit immédiatement une période de chômage indemnisée. À noter que des dispositions spécifiques existent en cas de chômage de fin de carrière

15 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodan3
    27 février16:21

    tout à fait .. RMI, RSA, ASS etc etc ne cotisent pas au régime général et ne valident aucun trimestre ...donc résultat des courses = minimum vieillesse....!!

    Signaler un abus

  • p.chau28
    27 février09:10

    Et, quelle incidence, d'une période travaillée, dans une vie totale au RMI ou RSA ? pour la personne concerné elle aurait sans doute le minimum vieillesse, c'est a dire plus de retraite que pas mal de petits artisans ou paysans !!! ce qui est scandaleux.

    Signaler un abus

  • faf07
    26 février19:14

    Alco ... lo ... oui smicard mais artisan aussi... mais 2 smic au black/mois .. et ma retraite, elle est déja réglée lol b

    Signaler un abus

  • rodan3
    26 février19:09

    et dernier conseil, si vous avez des trous sur votre relevé de carrière, faites la mise à jour avant votre départ si vous avez les justificatifs ( bulletins de salaires et/ou certificat de travail) car aprés votre dossier sera traité par des bras cassés qui passeront outre et ne referont pas l'effort de contrarier l'ordinateur officiel...-- étant à mon 2e recours amiable 10 mois aprés mon admission, je connais le sujet par coeur hélas.. en espérant ne pas en arriver au TAS avec un avocat ..!!

    Signaler un abus

  • rodan3
    26 février19:02

    oui en effet petit loupé.. c'est le montant total des 25 meilleures années qui est divisé par 12 et par 2 pour arriver à la pension mensuelle.par contre pour la complémentaire, toute la carriére est prise en compte car il s'agit d'une retraite par points.. de plus la complémentaire ne pourra être calculée que lorsque la demande auprés de la CNAVTS sera admissible et contrairement à sa grande soeur, les périodes chômées seront prises en compte car on cotise sur ses indemnités de Pôle Emploi.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer