Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Que faire de vos billets en francs

Le Figaro26/12/2011 à 15:36
Les derniers billets en francs peuvent être échangés jusqu'au 17 février 2012. Mais certaines coupures ont une valeur aux yeux des collectionneurs.

Il se peut qu'à l'intérieur d'une vieille enveloppe glissée dans un secrétaire, vous trouviez des billets en francs. Ils ont de la valeur! Les derniers imprimés peuvent être échangés à la Banque de France jusqu'au 17 février 2012. La vénérable institution a créé un site internet spécial à cet effet:www.jechangemesfrancs.com.

Pour mémoire, un billet de 500 francs sera payé 76,22 euros. Vous recevez 30,49 euros pour un billet de 200 francs, 15,24 euros pour une coupure de 100 francs et 7,62 euros pour 50 francs. Enfin, le Debussy à vingt francs permet d'obtenir 3,05 euros.

Faut-il pour autant apporter ses billets les yeux fermés? La réponse est non. En particulier, le 50 francs Antoine de Saint-Exupéry est à garder s'il est en bon état ou en très bon état. Cette coupure a une cote significative sur le marché des collectionneurs. Certains numéros et certaines années sont prisés.

Les 20 francs Claude Debussy ont peu de valeur pour les collectionneurs à quelques exceptions près (numéros spécifiques...). Pour autant, recevoir 3,05 euros en échange n'est pas enthousiasmant. Autant le garder.

Echanger en priorité les 500 francs Pierre et Marie Curie

Après le précédent échange, la cote des 500 francs Pascal s'est écroulée. En effet, ces billets étaient détenus en abondance dans les bas de laine. Pour cette raison, nous recommandons d'échanger ses 500 francs Pierre et Marie Curie.

Ce phénomène n'est pas à craindre avec les 100 francs Paul Cézanne et les 200 francs Gustave Eiffel. Mais il nous semble préférable de les échanger dans la mesure où les montants reçus sont significatifs.

Le jackpot des billets fautés

Dernier conseil, avant chaque décision, prenez la peine de bien regarder vos billets. Si une erreur a été commise, ils peuvent valoir une fortune. Un 50 francs Saint Exupéry sans mouton peut être revendu plusieurs centaines d'euros! Des billets de 100 ou 200 francs sans bande magnétique valent aussi très cher. A titre personnel, j'en ai eu entre les mains avant l'arrivée de l'euro mais je croyais naïvement que c'était des faux. Pour les 20 francs Debussy, si un des yeux est vert, là encore, c'est une coupure qui vaut très cher. Ces billets peuvent être collectionnés ou revendus rue Vivienne à Paris ou sur les sites internet spécialisés.

Parmi les billets les plus rares, il y a les billets unifaces, imprimés sur un seul côté suite à une erreur. Mais ne rêvez pas, il est très rare que les particuliers en ait un entre les mains. Ces billets ne circulent pas. Pour ceux qui veulent savoir si leur billet est fauté, un site existe: www.billetfaute.com.

PS: cet article s'appuie la plupart du temps sur «La Cote des billets de la Banque de France et du Trésor 2012-2013» de Calude Fayette chez les Editions Numismatique et Change.

LIRE AUSSI:

» 36% des Français sont favorables au retour au franc

» Près de 4 milliards de francs encore en circulation

» Le franc fait son retour à Noël dans les magasins de Tours

 

 

 

 

 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.