Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Quand les auto-écoles enjolivent leurs taux de réussite

Le Figaro08/02/2017 à 15:20

D'après l'UFC-Que Choisir les auto-écoles affichent des taux de réussite au code et au permis de conduire très supérieurs aux chiffres publiés par le ministère de l'Intérieur.

Si l'auto-école dans laquelle vous comptez vous inscrire pour passer votre permis avance des taux de réussite défiants toute concurrence, méfiez-vous. L'UFC-Que Choisir affirme que «la communication des auto-écoles sur les taux de réussite est majoritairement à contresens de la réalité» et dénonce de nombreux «dérapages». L'association de défense des consommateurs a interrogé 1374 auto-écoles et a comparé leurs déclarations sur les taux de réussite pour l'année 2015, avec les résultats officiels disponibles pour l'année 2014, publiés par le ministère de l'Intérieur. Au regard des chiffres avancés, les arrangements avec la réalité sont flagrants.

Concernant, l'examen du code, plus de la moitié des auto-écoles (63%) surestiment leurs taux de réussite, d'après l'UFC. Parmi les mauvais élèves, «14% des établissements sont dans la mystification la plus totale» affichant des taux de réussite supérieurs de 27 points au taux réel, souligne l'association. Une auto-école aurait même avancé un taux de réussite au code de 85 % alors qu'il était en réalité de 37 %. Les bons élèves sont minoritaires: seulement 36,7 % des auto-écoles affichent des résultats au code fiables, d'après l'UFC.

Concernant l'examen du permis de conduire, les écarts avec la réalité sont encore plus flagrants. L'UFC constate que trois quarts (69%) des établissements enjolivent leurs résultats. Parmi eux, 18% communiquent des taux de réussite bien au-dessus de la réalité (+29 points). Une auto-école a même «prétendu que son taux de réussite au permis était de 95 % pour 2015 quand il s'établissait en réalité à 48 %» pointe le collectif. À l'inverse, d'après l'UFC, seulement 31 % des auto-écoles interrogées ont communiqué des résultats conformes aux chiffres officiels.

» Lire aussi - Découvrez le taux de réussite des auto-écoles

En outre, plus leurs résultats aux examens du permis et du code sont mauvais, plus les auto-écoles ont tendance à exagérer leur taux de réussite, pointe l'association. Pour le permis de conduire «lorsque les auto-écoles ont des taux de réussite réels inférieurs à 50 %», seulement 11% des établissements communiquent des chiffres fiables. Même tendance pour le code. «Dans 75 % des cas», les auto-écoles avec un taux de réussite inférieur à 50 % ont gonflé de plus de 20 points leur taux de réussite, indique l'UFC.

Vers plus de transparence?

Le collectif plaide donc pour plus de transparence. Il est «urgent» d'imposer aux auto-écoles d'afficher leurs taux de réussite, estime l'UFC-Que Choisir. «On voit bien qu'une absence de réglementation sur l'obligation d'information par les auto-écoles des taux de réussite via un affichage (en vitrine, à l'intérieur de l'établissement ou encore via une fiche standardisée) aboutit à d'intolérables dérives», assure l'organisme.

Jusqu'à présent, le taux de réussite des auto-écoles était confidentiel. En décembre dernier, Lefigaro.fr avait obtenu en avant-première le classement du ministère de l'Intérieur évaluant plus de 10.000 auto-écoles sur l'année 2014. À partir de cette année, ces données vont être systématiquement rendues publiques.

Mais les auto-écoles désapprouvent cette transparence. «Les taux de réussite ne sauraient constituer un indicateur fiable sur la qualité de l'enseignement dispensé par une école de conduite», réagit dans un communiqué le CNPA (Conseil national des professions de l'automobile). Pour le syndicat, «le taux de réussite dépend de la localisation de l'école et du centre d'examen». «Il est plus facile de passer son examen en milieu rural, qu'en milieu urbain», soulignait déjà en décembre le président du CNPA, Philippe Malpièce, auprès du Figaro. «Le taux de réussite dépend aussi de l'inspecteur», ajoute de son côté Philippe Colombani de l'Union nationale des indépendants de la conduite (UNIC). «Pourquoi UFC-Que Choisir n'évoque pas les résultats des plateformes en ligne, ni ceux des candidats libres?», s'interroge ce dernier qui dénonce «une étude à charge» avec une méthodologie «hasardeuse».

Les organisations professionnelles redoutent aussi que la publicité des taux de réussite pousse les auto-écoles à faire la chasse aux mauvais élèves et à augmenter le nombre d'heures de conduite, au détriment du porte-feuille des consommateurs. «Celui qui a déjà raté plusieurs fois son permis n'arrivera plus à s'inscrire. Personne n'en voudra par peur qu'il fasse chuter le taux de réussite, souligne Philippe Colombani de l'UNIC. Plus on va mettre en avant les taux de réussite, plus les auto-écoles augmenteront les heures de conduite pour s'assurer de bons résultats. Au final, le client ne s'y retrouvera pas.»

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.