1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Produits d'épargne retraite : «Certains clients risquent d'y perdre»
Le Parisien18/08/2019 à 21:03

Produits d'épargne retraite : «Certains clients risquent d'y perdre»

C'est l'une des réformes phare du gouvernement en matière d'épargne : le plan épargne retraite (PER). Créé par la loi Pacte - dont les ordonnances ont été publiées cet été -, ce nouveau produit pourra être commercialisé à partir du 1er octobre.Objectif : remplacer, à terme, les anciens contrats du type PERCO, PERP, Madelin ou encore « Article 83 ». L'intérêt pour les épargnants est d'avoir des produits d'épargne retraite proposant une sortie en capital (on récupère son argent en une seule fois), alors que jusqu'ici, il s'agissait, au moment de la retraite, de toucher une rente viagère (un complément de revenus régulier). L'autre objectif, cette fois-ci pour l'économie et les assureurs, est de favoriser les placements plus risqués et, par ricochet, améliorer le financement des entreprises. LIRE AUSSI > L'épargne retraite ne séduit pas les FrançaisAu départ plutôt favorable à une réforme visant à augmenter la concurrence dans l'épargne retraite, l'association de consommateurs CLCV tire désormais le signal d'alarme. Selon son délégué général, François Carlier, les textes publiés changent la philosophie de cette réforme.Vous réjouissez-vous de cette réforme de l'épargne retraite ?FRANÇOIS CARLIER. Elle comporte des points positifs, en mettant plus de concurrence et en simplifiant le paysage de l'épargne retraite. Et il sera désormais possible de sortir en capital, c'est-à-dire de récupérer son argent en une seule fois. C'était une attente des Français.Les consommateurs vont donc y gagner...Pas toujours. Les travailleurs non salariés comme les professions libérales, les petits chefs d'entreprise ou les agriculteurs risquent d'y perdre.Plus de concurrence, plus d'offres... En quoi seraient-ils désavantagés ?Jusqu'ici, de nombreux produits d'épargne retraite comprenaient un taux minimum garanti. Il s'agit notamment des contrats dits Madelin souscrits dans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nayara10
    19 août01:31

    Les Français n'aiment pas la finance .PUISQUE C'EST LOI .mais d'autre en profitent pour se faire du beurre sur leur crédulité ...Au final le Français se fait plumer ,mais ,il adore le politiquement correcte ,

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer