Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Pour réduire ses impôts, un investissement sort du lot

Partenaire 05/09/2017 à 05:32

D'après une déclaration faite le 7 juin dernier par le premier Ministre, Edouard Philippe, le prélèvement à la source ne devrait entrer en vigueur que le 1er janvier 2019.

Pour réduire ses impôts, un investissement sort du lot.

Portant sur la majorité des revenus, le prélèvement à la source vise à supprimer le décalage d'un an entre la perception des revenus et le paiement de l'impôt lié. Pour les salariés, les retraités et ceux qui touchent des revenus de remplacement, l’impôt sera prélevé à la source par le tiers versant les revenus (employeur, caisses de retraites...), en fonction d’un taux transmis par l’administration fiscale. Pour les revenus fonciers et ceux des indépendants, l’impôt sur l’année en cours fera l’objet d’acomptes calculés par le Fisc et payés mensuellement ou trimestriellement.

Ce nouveau mode de prélèvement ne devrait toutefois rien changer à la pression fiscale. Les contribuables paieront toujours des impôts qui leur paraîtront trop élevés s’ils ne profitent pas de certains dispositifs avantageux qui gagnent à être connus.

La Location en Meublé Non Professionnelle (LMNP) n’a pas échappé aux investisseurs avisés soucieux de réduire leurs impôts. Mais c’est quoi au juste la LMNP ?

Elle concerne les contribuables domiciliés fiscalement en France qui exercent une activité de location immobilière meublée à titre non professionnel. C’est un statut qui permet de se constituer un patrimoine avec un ou plusieurs logements, de percevoir des revenus locatifs et de réaliser des économies d’impôts.

On peut parler de cadeaux fiscaux

Grâce au dispositif Censi-Bouvard encore actif jusqu’au 31 décembre 2017, l’investisseur réduit fortement son imposition : 11% du prix HT du bien acheté dans la limite annuelle de 300 000 Euros. Ce qui fait 33 000 euros pour un bien d’une valeur de 300 000 euros. À noter que ce dispositif ne concerne que les logements situés dans des résidences avec services destinées aux seniors ou aux étudiants.

Celle ou celui qui investit peut aussi choisir d’amortir dans le temps son investissement. Cette option permet l’amortissement de l’immobilier et du mobilier qui sont alors récupérables sur le bénéfice de l’exploitation. De ce fait, les recettes ne sont ni soumises à l’impôt ni aux prélèvements sociaux pendant de nombreuses années.

À cela s’ajoute la récupération de la TVA de 20% avancée lors de l’acquisition par certains acteurs du marché de la LMNP.

Dans le cas de l'acquisition d'un logement au sein d'une résidence avec services, l’investisseur passe par un professionnel qui s’occupe de gérer le bien. Ce professionnel a pour principales missions de trouver le locataire, de recouvrer les loyers et d'assurer la gestion du logement ce qui permet à l’investisseur de se décharger de toute la gestion de son bien.

Certains acteurs sur le marché des résidences avec services s’engagent même à garantir les loyers que le bien soit loué ou non, et propose un rendement allant jusqu’à 4,25%. C’est l’idéal pour sécuriser l’avenir et optimiser sa fiscalité.

Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice de la réduction d'impôt.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.