Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pour partir en avion sur un coup de tête, mieux vaut voyager en Afrique qu'en Europe

Le Figaro05/03/2015 à 13:37

Les billets pour les vols long-courriers sont les moins chers lorsqu'ils sont réservés 4 à 8 mois avant le départ. Pour partir en Europe, il faut s'y prendre 9 mois à l'avance pour trouver le meilleur prix ! L'Afrique et l'Amérique centrale, en revanche, sont plus intéressantes à la dernière minute, selon le site Kayak.

Au cas où vous seriez en train de préparer vos prochaines vacances, sachez que si vous voulez partir en avion dans un pays en Europe, il vous faudra acheter votre billet neuf mois à l'avance pour obtenir le meilleur prix. Le comparateur de sites de voyages Kayak vient de publier une étude* sur le délai de réservation optimal selon les destinations. Il en ressort qu'il vaut mieux réserver son billet entre 4 et 8 mois à l'avance pour la majorité des vols long-courriers.

Dans le détail, il serait plus judicieux de s'y prendre 4 mois en avance pour partir en Amérique du Sud, 5 mois pour l'Amérique du Nord, 6 mois pour le Moyen-Orient et l'Océanie, ou 8 mois pour l'Asie et les Caraïbes. «L'Afrique et l'Amérique centrale, en revanche, permettent un peu plus de spontanéité», relève le site. D'après ses données, les tarifs pour des vols vers l'Afrique «semblent baisser au dernier moment». Aussi les prix des billets d'avions pour cette région seraient les plus attractifs seulement deux semaines avant le départ. De même pour l'Amérique centrale, «qui permet elle aussi de partir sur un coup de tête», puisque les tarifs les plus avantageux sont disponibles 1 mois à l'avance.

Cette étude détermine également qu'«au départ de la France, le meilleur jour pour partir vers une destination internationale est le mercredi, tandis que pour le retour il s'agit plutôt du mardi». Pour les vacanciers qui ne veulent pas couper leur semaine de voyage, seules les Caraïbes et l'Océanie permettent de revenir le dimanche tout en faisant des économies, note Kayak. «Sur les vols long-courriers, les passagers qui peuvent se permettre une certaine flexibilité devraient prévoir leur départ en décalé», déclare John-Lee Saez, directeur régional de Kayak pour la France, l'Autriche et l'Espagne. Sauf ceux qui partent en Europe ... Contre toute attente, les vols européens sont plus avantageux le week-end, en partant le vendredi et en rentrant le lundi.

Chasse au prix le plus bas

D'autres sites de voyages et comparateurs de vols livrent aussi régulièrement leurs astuces pour réserver son vol au meilleur prix. Certains ont même développé des outils dédiés à la chasse au prix le plus bas. Le site Yapta, par exemple, a mis en place une application qui vous envoie un signal lorsque le prix du billet que vous avez réservé diminue dans les 24 heures après l'achat. La startup française Option Way, quant à elle, se targue de vous proposer des billets d'avion «à votre prix»!

Des offres alléchantes qui ont aussi pour but de faire oublier au consommateur certaines pratiques des acteurs du voyage. En janvier dernier, les frais cachés pour l'achat de billets d'avions sur Internet ont à nouveau été épinglés par la justice européenne. La Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) a jugé que les compagnies aériennes, agences de voyages et tous les intermédiaires devaient indiquer dès le début du processus de réservation en ligne le prix définitif que le passager devra payer pour son vol. Or, selon un récent sondage du site Easyvoyage, 74% des voyageurs interrogés ont déjà abandonné la réservation de leur billet d'avion en découvrant le prix final.

* Résultats basés sur des recherches effectuées de novembre 2013 à février 2015 sur KAYAK.fr pour des vols depuis la France, et pour des dates de voyage également comprises entre novembre 2013 et février 2015. Toutes les recherches sont pour des vols aller-retour.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.