Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pour Noël, le choix de cadeaux "éthiques"

RelaxNews22/12/2015 à 08:18

Une enquête menée à l'automne par l'agence de publicité Havas indique que plus d'un Français sur deux (55%) a déjà "payé plus" pour acheter "responsable". (DUSAN ZIDAR/shutterstock.com)

(AFP) - Cheval en bois made in France issu de forêts gérées durablement, smartphone "éthique" ou chaîne hi-fi en carton recyclé : le petit vent "écolo", qui a notamment soufflé en France durant la COP21, se traduit aussi dans les produits à mettre sous le sapin.

Une enquête menée à l'automne par l'agence de publicité Havas indique que plus d'un Français sur deux (55%) a déjà "payé plus" pour acheter "responsable". 

"Le prix reste un marqueur important mais ce n'est plus le seul critère. La prise de conscience est réelle", relève le directeur général d'Havas Paris, Benoit Viala cité dans l'étude, tout en nuançant le propos : en matière de RSE (responsabilité sociale et environnementale), les Français refusent la "prise de tête". "Ils considèrent que c'est aux marques et aux entreprises de faire le travail. C'est une nouvelle exigence qu'on (les consommateurs, NDLR) leur adresse", explique-t-il. 

Dans le secteur de la téléphonie mobile, une petite marque néerlandaise est justement en train de bouleverser les codes en proposant un smartphone "éthique", baptisé Fairphone. La start-up du même nom assure s'engager sur toute la ligne de production selon des contraintes sociales et environnementales.

Vendu à près de 60.000 exemplaires l'an passé, le Fairphone a tracé une voie dans laquelle s'engouffrent les géants du secteur à l'image de Google qui investit depuis plus d'un an sur un concept de téléphone modulaire entièrement personnalisable dont l'objectif est de combattre l'obsolescence technologique. 

Pour Adrien Tchang-Ninh, chargé de mission environnement à l'association CLCV, spécialisé sur la consommation éco-citoyenne, les consommateurs qui se tournent vers ce type de produit veulent "mettre en avant leur conscience environnementale, écolo, humaine, qu'ils placent en priorité par rapport au système de consommation classique."

- des box éthiques -Dans le secteur du jouet où 70% de la production mondiale provient d'usines en Chine où les mauvaises conditions de travail sont souvent pointées du doigt, un mouvement de résistance émerge depuis deux ans avec l'association des créateurs-fabricants de jouets français (ACFJF) qui souhaitent mettre en avant le "made in France".

Seul 7% des jouets vendus en France sont produits sur le territoire national. Les 24 marques de jouets de l'association espèrent atteindre 10% dès cette année et vont souligner le caractère "Made in France" de leurs produits sur des affichettes dans les rayons de plus de 900 magasins partenaires de l'opération comme ceux de La Grande Récré, King Jouet, JouéClub ou encore Toys"R"Us. 

Pour les consommateurs qui n'auraient pas le temps de se déplacer en magasins, il existe sur le web des portails de guide d'achat recensant les marques éthiques généralement issues du commerce équitable telles que Artisans du Monde, eco-SAPIENS, Altermundi... 

"Internet a aidé énormément à la conscience collective et a permis de diffuser plus largement les produits équitables car auparavant on ne les trouvait que dans des boutiques spécialisées", explique Adrien Tchang-Ninh.

Dans la hotte du Père Noël peuvent ainsi prendre place un cheval à bascule en hêtre issu de forêts gérées de manière durable dans le Jura, une radiocassette fabriquée avec du carton recyclé ou encore une montre biodégradable...

Pour les consommateurs les moins inspirés, il existe aussi des chèques cadeau "éthiques" à dépenser dans des boutiques labellisées ou bien la box d'Artisans du Monde (Fairbox) regroupant un assortiment de produits d'épiceries, d'artisanat mais "le produit vedette depuis plusieurs années reste le panier de cosmétiques bio", indique Adrien Tchang-Ninh. 

"Acheter des produits pour défendre des valeurs, ça se ressent un peu plus pendant les fêtes de Noël car on achète des produits pour marquer l'évènement", ajoute-t-il.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.