Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Plus de 80 millions de promesses de dons pour racheter l'Élysée

Le Figaro21/07/2015 à 14:03

Une annonce fictive publiée la semaine dernière proposait aux Français de racheter l’Élysée. Elle a produit son petit effet. La start-up a annoncé qu’elle avait écrit une lettre à François Hollande.

Le site de financement participatif (crowdfunding) dédié à l’immobilier, qui proposait le 14 juillet aux Français de racheter fictivement l’Élysée, a récolté 80 millions d’euros de promesses d’investissement en faveur du patrimoine national, a indiqué à l’AFP l’un des co-fondateurs. Cette opération de communication mettant en scène le président de la République tenant une affiche «À vendre, Palais de l’Élysée», a permis de récolter, «en seulement cinq jours et grâce à plus de 1.100 participants, plus de 80 millions d’euros en intentions d’investissement», a déclaré Yoni Botbol, 25 ans, directeur général du site.

La start-up a envoyé lundi une lettre recommandée au chef de l’Etat François Hollande, sollicitant une audience pour lui exposer son projet «d’aider les Français à devenir ensemble propriétaires de joyaux nationaux», a-t-il ajouté. «S’il accepte de mettre un bien sur notre site, ça pourrait fonctionner», assure le jeune entrepreneur, faisant valoir que la «pétition financière» de la semaine dernière a prouvé que «la demande existe». Dans le cas contraire, où iront les promesses de dons? «S’ils sont d’accord, on leur proposera de se reporter sur nos autres produits», explique Charley Azoulay, directeur développement de la start-up.

«Un coup de pub qui cache un vrai outil»

La plateforme s’était offert un coup de publicité décalé la semaine dernière en étalant dans la presse le photo-montage représentant le chef de l’Etat sur une pleine page. «Il s’agissait évidemment d’une fausse petite annonce, mais visant à promouvoir un vrai outil», rappelle la start-up dans un communiqué. Le slogan «Le 14 juillet 1789, les Français ont pris la Bastille. Le 14 juillet 2015, Crowdimo.fr permet aux Français de racheter l’Elysée» n’avait effectivement pas une once de crédibilité.

La plateforme de financement participatif créée en janvier fait valoir que «plusieurs joyaux nationaux ont été vendus à des investisseurs étrangers ces dernières années», et que les cessions immobilières de l’État contribuent au redressement des finances publiques. Elle entend donner la possibilité au grand public d’investir à plusieurs dans l’immobilier (investissement locatif, en viager, rénovation, promotion). Reste à savoir si la présidence de la République sera réceptive à cette vision des choses. Et où irons véritablement ces 80 millions de promesses de dons.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.