Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Plantes en pot : le chrysanthème en tête

Le Figaro29/10/2010 à 16:57
Un marché de plus de 170 millions d'euros dont les ventes se concentrent essentiellement autour de la Toussaint.

Un symbole qui ne prend pas de rides. Cette année encore, le chrysanthème sera la plante qui fleurira le plus les tombes au moment de la fête de la Toussaint. Une fleur qui est au 1er novembre, ce que le muguet est au 1er mai pour la fête du Travail. Blancs, jaunes ou mordorés, en formes de petits pompons, de grosses boules ou alvéolées, il y en aura pour tous les goûts et les couleurs. «Pour les catholiques, fleurir les tombes est un acte qui exprime la résurrection des morts», indique le père Antoine de Vienne, vicaire à Saint-Christophe de Javel à Paris. Mais au-delà de la symbolique, le chrysanthème représente un marché juteux. «Les Français achètent 23,5 millions de pots de chrysanthèmes par an pour un montant de 172,4 millions d'euros», selon les résultats du panel TNS Sofres, pour le compte de FranceAgriMer. D'après cette étude qui mesure les achats des particuliers en végétaux d'ornement, c'est d'ailleurs, la plante en pot fleurie préférée des français, avec 23 % des pots achetés en 2009, loin devant les orchidées, 12,1 %. Mais en valeur, les orchidées, plus chères, représentent 22,3 % des sommes dépensées (191,2 millions d'euros) contre 20,1 % pour les chrysanthèmes. «C'est une fleur accessible. La moitié des chrysanthèmes coutent moins de 6 euros et peuvent aller jusqu'à 15 euros pièce», fait remarquer Robert Farcy, président de la Fédération nationale des fleuristes de France. C'est un marché très stable. Le chrysanthème, reine des fleurs au Japon, est toujours de mode en France. Cette fleur de saison résiste le mieux au gel», poursuit le responsable. Quant au lieu de production, peu sont importés, puisque 23 millions de chrysanthèmes en pots proviennent de France chaque année. Le Nord-Pas-de-Calais est sur la première marche du podium, suivi des Pays de la Loire, de Rhône-Alpes, et de la Bretagne.

Concernant la distribution, «le marché des chrysanthèmes présente la particularité d'avoir une répartition des achats selon les lieux d'achat beaucoup plus homogène que l'ensemble du marché des végétaux d'intérieur», indique Robert Farcy. Les principaux lieux d'achat des chrysanthèmes ont été la grande distribution ou les jardineries avec le tiers des volumes et le quart des sommes dépensées, suivi des horticulteurs (16,2 % des volumes et 17,1% des sommes) et des fleuristes en boutiques (15,7 % des volumes et 21,1% des sommes). Mais pour ces derniers, mieux vaut avoir son commerce près d'un cimetière. La saisonnalité de cette fleur est très courte et son usage quasi unique en France, alors que c'est la reine des fleurs au Japon. Plus de 94% des chrysanthèmes sont achetées pour de la Toussaint et 98% des cas fleurir les cimetières. Les cyclamens ou les bruyères même s'ils fleurissent plus longtemps font pale figure pour cette occasion avec respectivement 8 % et 4,8 % des sommes dépensées. Ainsi, ce 1er novembre, Robert Farcy situé en plein centre ville de Nice loin des cimetières, au Silver Flore, fermera boutique.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.