Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pierre Plus envisage de doubler le montant de son capital social statutaire

Primaliance06/10/2015 à 00:00

Jeudi  prochain les associés de Pierre Plus (Ciloger) auront à se prononcer sur l'augmentation du capital social statutaire maximum de leur SCPI. Aujourd'hui fixé à 200m€ il devrait passer à 400m€. Le double !

Cette décision qui ne devrait pas rencontrer de difficultés intervient alors que « le nombre de parts a augmenté de– % au cours du premier semestre » soit une collecte  nette autour de 34 m€.  Le capital social au 30 juin s'élève à 174,4m€ (+12 % sur 6 mois). On comprend mieux dès lors, l'urgence d'en relever le plafond  de manière à donner à la SCPI les moyens de poursuive  son développement...sans tarder !

Le 1er trimestre a été actif avec 2 acquisitions. La première est un portefeuille de 8 commerces en pieds d’immeubles dont 6 à Paris « dans des quartiers particulièrement commerçants et dynamiques » et 2 à Sèvres (92) et  Grasse (06). Négociée pour un montant de 5,6 m€, la transaction présente un taux de rendement immobilier moyen de 4,7 %.  La deuxième opération concerne une boutique en pied d’immeuble  à Avignon (1,86 m€) pour laquelle le rendement atteint 5,5 %. 

Le second trimestre s'est révélé plus calme alors que Pierre Plus présente une trésorerie à investir de 22m€. La situation ne va cependant pas durer. Car « les investissements en murs de commerces sélectionnés ou en cours de finalisation  devraient permettre de revenir à l’équilibre dans les prochains mois ». Sur le thème des investissements, la SCPI a obtenu l'accord des associés  pour d’acquérir des parts de SCI sans condition de détention majoritaire des droits de vote. Un bon point !. En effet, du fait de la « relative pénurie » de biens de qualité  et d'une forte concurrence, cette faculté ouvre «  la possibilité de profiter d’opportunités, sans remettre en cause la rigueur avec lequel les investissements sont sélectionnés ».

Sur l'activité locative, le taux d’occupation financier (97,40 %) demeure satisfaisant, et le taux d’encaissement des loyers du trimestre, calculé le 15 juillet, s’établit à 93 %.  En termes de contribution aux loyers, la répartition par type de locataire est de 80 % pour des enseignes nationales ou internationales et de 20 % pour des enseignes indépendantes. L’objectif de distribution 2015 reste maintenu à 53,40 € par part, un niveau identique à celui de  2014. A prix de souscription identique (1066€), le taux de distribution cette année est donc également prévu inchangé : 5,01 %.  A noter également que les réserves atteignent à fin juin un peu moins de 2 mois et demi de distribution. 

Pour mémoire Ciloger rappelle les récentes distinctions de sa SCPI. Dans le cadre des « Victoires de la Pierre Papier », le magazine Gestion de Fortune a décerné  le prix de la « Meilleure SCPI à capital variable supérieure à 5 ans, SCPI classiques diversifiées ». De plus, le magazine « Mieux Vivre – Votre Argent » lui a octroyé le Grand Prix des SCPI à capital variable à dominante commerce, grâce aux performances de huit indicateurs comme le taux d’occupation financier, les perspectives de plus-values ou la politique de sécurisation des revenus.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.