Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Parisiens, voici trois (bonnes) raisons d'investir en sous-sol

Le Figaro27/11/2017 à 05:45

INFOGRAPHIES - Un ticket d'entrée largement abordable, une rentabilité plus qu'intéressante, une demande qui ne cesse de grimper : les caves constituent un bon placement pour les particuliers qui ne peuvent pas acheter leur résidence principale.

Avec l'envolée des prix de l'immobilier résidentiel à Paris, il est de plus en plus compliqué de devenir propriétaire de sa résidence principale. En revanche, il est un endroit qui attire de plus en plus les particuliers: la cave. L'idée n'est pas d'y habiter, bien sûr, mais de le louer pour générer des revenus complémentaires. Rentabilité, loyers, surface, prix: voici quelques chiffres qui expliquent l'engouement pour cet investissement.

» LIRE AUSSI - Un parking en ville: combien ça coûte et combien ça rapporte

o Rentabilité

Louer une cave dans la capitale peut rapporter environ 14% (+6 points par rapport à 2016). C'est le cas dans les IVe, VIe et XIIe arrondissements de la ville. À l'inverse, ce sont dans les IIe et XVe que ce placement offre la plus «faible» rentabilité, autour de 6% (- 3 points sur un an). Des niveaux qui sont largement supérieurs aux 3% que vous pouvez espérer obtenir si vous louez votre logement à Paris. Conséquence: sur les neuf premiers mois de l'année, JeStocke.com, plateforme de location de cave, de box et de garage en France, enregistre une hausse de 163 % du nombre de caves proposées à la location sur son site.

o Loyers

Certains des arrondissements où les loyers sont les plus élevés pour les m² habitables affichent les loyers de caves les plus faibles. Autrement, ne cherchez pas forcément là où vous pensez que le résidentiel est le plus intéressant. Ainsi, les IIe et IVe affichent les loyers les plus bas pour les caves, autour de 15 à 17 euros par m². Le cœur de Paris reste une valeur sûre puisque les loyers les plus élevés (entre 21 et 23 euros par m²) se situent dans les IIIe, Ve, VIe et VIIIe arrondissements. «Une cave bien située, isolée et bien sécurisée se louera très rapidement, affirme Laure Courty, fondatrice de JeStocke.com. Bien que les petites surfaces aient le vent en poupe, les moyennes et grandes surfaces (plus de 15 m²), plus rares, enregistrent également une très forte demande».

o Prix

C'est l'un des autres atouts de la cave: le ticket d'entrée est abordable. Pour devenir propriétaire d'une cave à Paris, il faut compter entre 1500 et 3000 euros par mètres carrés en fonction de la localisation, de l'accessibilité et de l'état de la cave. Même s'il a augmenté, en moyenne de 500 euros sur un an, ce prix est largement moins élevé que les 9000 euros au m² qu'il faut débourser, en moyenne, pour acheter un appartement dans la capitale.

o Surface

La tendance est clairement à une baisse de la surface. Entre 2016 et 2017, la surface moyenne louée sur JeStocke.com est passée d'environ 7 m² à 5 m². «Cette baisse s'explique notamment par l'arrivée d'une nouvelle clientèle sur la plateforme, explique Laure Courty, fondatrice de JeStocke.com. Celle-ci utilise la cave comme une pièce de stockage d'appoint et non plus pour un besoin temporaire type déménagement pour lequel de plus grandes surfaces sont nécessaires.

Il n'empêche: si la cave parisienne se loue globalement à bon prix, les déconvenues sont possibles. Certaines caves trop humides ou mal conçues ne trouvent pas forcément preneurs. Acheter une cave n'est donc pas un placement gagnant à coup sûr. Avant d'investir, il est important de bien faire le tri.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.