Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris compte élargir la fermeture des quais aux voitures

Le Figaro09/01/2017 à 10:25

Malgré la polémique toujours vive sur l’impact de la fermeture des voies sur berge, la maire de Paris a dévoilé de nouveaux projets pour installer un tram sur les quais hauts rive droite et s’attaquer au trafic de la rue de Rivoli.

Le trafic automobile au cœur de la capitale va incontestablement continuer à déchaîner les passions cette année. La fermeture au trafic d’une partie de la voie Georges-Pompidou le long de la Seine a déjà déclenché une polémique virulente (impacts sur la pollution et sur les engorgements) loin d’être éteinte, ce qui n’empêche pas Anne Hidalgo d’ouvrir un nouveau front dans la bataille anti-voiture.

La maire de Paris a dévoilé dans un entretien au Journal du Dimanche, ses plans pour un réaménagement des quais hauts rive droite et de la rue de Rivoli. Au programme: renforcement de la place des vélos et des transports en communs dans le centre de Paris avec la création d’une nouvelle voie tram-bus électrique à double sens. Après avoir retiré de la circulation automobile 3,3 km de voies sur berge, l’élue socialiste compte «diviser par deux en moyenne la place de la voiture individuelle polluante», jugée «archaïque» sur les quais hauts et sur la rue de Rivoli.

Un budget de 35 millions d’euros

Un projet qui passerait par l’installation d’un «tramway olympique», dans le cadre de la candidature au JO de 2024 mais qui pourrait être mis en service dès septembre 2018. Ce tram-bus électrique sans rail ni caténaire, composé de véhicules de 18 à 24 mètres de long, fonctionnerait sur une ligne de transport à haut niveau de service (LHNS) créée sur les quais hauts rive droite. Dans un premier temps, elle empruntera le tracé de l’actuelle ligne de bus 72, reliant le Pont de Saint-Cloud à l’Hôtel de Ville, prolongé jusqu’à la Gare de Lyon. Dans un second temps, elle se poursuivra jusqu’à Bercy. À terme, elle atteindra le Val-de-Marne, avec pour terminus les futures gares du Grand Paris Express.

«La concertation et les études de préfiguration se tiendront en 2017, pour une mise en œuvre progressive à partir de 2018, détaille Christophe Najdovski, adjoint aux transports. Nous sommes en mesure d’aller vite, car il s’agit d’aménagements légers. Ils sont aussi peu coûteux pour le contribuable: nous avons budgété 35M€ de travaux sur cette mandature.»

Rendre la place du Carrousel du Louvre aux piétons

Quant à la rue de Rivoli «bruyante, polluée, avec une traversée piétonne souvent compliquée voire dangereuse, en particulier pour les enfants, les personnes âgées ou à mobilité réduite», la mairie promet de lui redonner «toute son attractivité». Un projet passant par la création dès 2017 d’une «piste cyclable protégée à double-sens, de la place de la Concorde à la place de la Bastille», selon l’adjoint aux transports.

Quant à la place du Carrousel du Louvre, elle serait rendue aux piétons. Car cet axe permettant de traverser le Louvre depuis la rue de Rivoli ou le quai François Mitterrand est, selon Anne Hidalgo, «un héritage de l’époque du «tout voiture»: c’est aujourd’hui devenu un non-sens et il convient d’y mettre un terme». Seuls les vélos, les transports en commun et les taxis pourront donc y accéder, offrant aux piétons «un cadre calme et apaisé». Pas sûr que le débat public sur la question soit aussi «calme et apaisé»...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.