Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paris bichonne 30 start-up du tourisme

Le Figaro10/09/2014 à 09:38

La ville de Paris a inauguré ce mardi le premier incubateur dédiée à l'innovation touristique. Les bureaux accueillent une trentaine de sociétés qui regorgent d'idées pour satisfaire les touristes.

Du côté de la Mairie de Paris, on n'hésite pas à présenter l'inauguration du Welcome City Lab qui s'est tenue ce mardi comme une «première mondiale». Il est vrai que si la région Ile-de-France dispose déjà d'une quinzaine de ces incubateurs destinés à accompagner le développement de ces jeunes sociétés, celui-ci est la première structure destinée au tourisme. Sur près de 1.000 m2, 27 entreprises innovantes sont désormais accueillies pour un an, avant de pouvoir prétendre être encore suivies pendant deux ans d'ans d'autres sites, plus grands, de la région.

«Si nous voulons conserver notre place de leader mondial dans l'accueil des touristes, une activité économique majeure pour Paris, il faut miser sur ce genre d'approche, souligne la maire de Paris, Anne Hidalgo. Et ce qui est intéressant avec ces start-ups, c'est qu'elle partent toutes des attentes des usagers.» Une façon de rappeler que malgré les succès en termes de fréquentation, il est urgent de soigner l'accueil des visiteurs pour aller au-delà du côté «bougon et râleur» des Parisiens.

18000 euros par an

Les 27 sociétés retenues pour cette première promotion ont été sélectionnées parmi 170 dossiers. «Ces porteurs de projet nous ont tous décrit leurs difficultés à rencontrer les professionnels du tourisme pour mieux cerner leurs attentes», souligne Laurent Queige, délégué général du Welcome City Lab, d'où l'intérêt d'un lieu comme celui-ci. Moyennant 18.000 euros par an pris en charge par Paris Innovation Amorçage, les entreprises retenue bénéficient de l'hébergement, d'un coaching (marketing, fiscalité, recrutement...), de conférences à thème avec des professionnels ainsi que du soutien de grands partenaires: Air France, Galeries Lafayette ou Aéroports de Paris.

Fourmillant d'idées, cette première promotion réunit aussi bien des entreprises très technologiques que des services innovants mais bien plus traditionnels. On y retrouve plusieurs sociétés surfant sur le succès de l'économie collaborative. C'est le cas de Sejourning, qui reprend la recette à succès d'Airbnb en l'accommodant à la sauce française (offre exclusivement tricolore, factures avec TVA, paiement de la taxe de séjour). De son côté Bnbsitter propose ses services aux propriétaires qui louent leur résidence principale pendant leur absence en s'occupant du ménage et de la gestion des clés. Et pour ceux qui effectuent des voyages complexes vers des destinations lointaines, Darjeelin propose les services de ses «flight hackers». Ces spécialistes des réservations de billet d'avion se rémunèrent en prélevant une partie de l'économie qu'il font réaliser à leur client par rapport aux meilleurs prix publics.

Théâtre surtitré en anglais

Mais tout ne se passe pas en ligne au Welcome City Lab. On y retrouve également Theatre in Paris, une société qui propose à une clientèle anglophone de profiter de la scène culturelle et surtout théâtrale de Paris. Comment? En installant dans des salles partenaires des panneaux au-dessus de la scène pour sur-titrer la pièce en anglais, voire en privatisant la scène pour y concocter après la pièce un repas assuré par un grand chef. Plus simple encore mais tout aussi séduisant, Marin d'eau douce propose des location de bateaux électrique sans permis pour partir à la découverte du bassin de la Villette, du canal de l'Ourcq ou du canal Saint-Martin, à l'heure ou à la journée. Il y a fort à parier que cette première sélection abritera au moins l'une ou l'autre pépite.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.