Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Où placer son argent en 2013?

Le Figaro03/01/2013 à 09:14
Les investisseurs en quête de rendement devraient se tourner davantage vers les actions au cours des prochains mois, au détriment des obligations d'entreprise, estiment les spécialistes.

Certains contrats d'assurance-vie ont rapporté plus de 3% en 2012 (3,20% pour Winalto à la Maaf par exemple ou 3,15% pour Actiplus à la Macif). Mais d'autres sont tombés en deçà, à l'image de ceux d'Axa (2,90% pour les clients qui détiennent moins de 50.000 euros ou n'ont pas investi 25% en sicav). Des rémunérations modestes. Les épargnants qui investissent à long terme cherchent donc des placements un peu plus rentables. «Pour cela, ils devront prendre davantage de risques», avertit Christophe Burtin, directeur général délégué de Bordier & Cie en France. Les gestionnaires y sont prêts eux aussi, comme ceux de Carmignac Patrimoine, qui a su résister aux crises. «Ces dernières années, notre objectif a été de protéger le fonds au maximum contre le risque. Mais, puisque l'environnement de la zone euro se normalise, il adoptera désormais une gestion plus active», explique Didier Saint-Georges, membre du comité d'investissement de Carmignac Gestion.

En 2012, cette quête du rendement a fait le succès des fonds obligataires «datés» ou «à échéance». Ces fonds achètent des dizaines d'obligations différentes, qui doivent être remboursées peu ou prou en même temps par les entreprises émettrices, trois ou quatre ans plus tard. Ainsi, ils promettent un rendement voisin des intérêts servis par ces titres, autour de 4% par an nets de frais. «À condition d'attendre l'échéance fixée par le fonds, les souscripteurs ne risquent pas de subir des moins-values en capital en cas de remontée des taux», souligne Xavier Leroy, président du directoire de Quilvest Gestion.

Le pari des actions européennes

Les fonds obligataires classiques (dépourvus de date d'échéance) ont affiché l'an dernier des performances plus belles encore, grâce à la baisse des taux, source pour eux de plus-values. Il leur sera difficile de récidiver l'exploit en 2013. «Un fonds d'obligations d'entreprises de la zone euro devrait rapporter autour de 4% cette année, voire 5% ou 6% si le choix des titres est judicieux», estime Anne Velot, ­responsable de la gestion crédit euro chez Axa IM. Même verdict pour les obligations des pays émergents, un autre placement très rentable en 2012. «Les fonds spécialisés sur cette zone ne devraient pas rapporter plus de 5%», prévoit Christophe Burtin.

Cette année, les gestionnaires croient davantage aux actions européennes. Aux épargnants désireux d'en limiter les risques, ils conseillent des fonds «dividendes», qui cherchent les entreprises à potentiel de croissance mais soucieuses de verser un dividende généreux et régulier à leurs actionnaires. Un rendement qui peut compenser en partie d'éventuelles baisses du marché. «Certaines valeurs comme les majors pétrolières promettent 5% à 6% de dividendes. Bien plus que les rendements obligataires aujourd'hui», note Christophe Burtin.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.