Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Où achète-t-on le plus de bonbons, d'alcool ou de préservatifs ?

Le Figaro18/03/2014 à 18:27

A cinq jours des municipales, le magazine LSA et la société américaine spécialisée dans les études de marché ont dércypté les habitudes de consommation des 100 plus grandes agglomérations françaises.

Où achète-t-on le plus de pastis? La réponse n'est pas comme on pouvait s'y attendre à Marseille, mais à .... Béthune, dans le Nord-Pas-de-Calais, si l'on en croit la dernière analyse du magasine LSA qui se base sur l'indice de consommation IRI, société américaine d'études de marché. Explication: «A Marseille, on boit le pastis au troquet, déclare Jacques Dupré, expert en produits de grande consommation d'IRI, alors que dans le nord de la France, la consommation se fait au domicile».

LSA et IRI décryptent les ventes des hypers et des supermarchés des cent premières agglomérations françaises. «L'idée était d'étudier leur structure de consommation, commente Jacques Dupré. Nous avons constaté que les villes du Nord et de l'Est de la France sont plutôt atypiques dans ce domaine et celles du Centre, représentatives de la consommation nationale». Et certains résultats sont amusants. C'est à Toulouse, ville étudiante que l'on vend le plus de préservatifs, ou à Forbach qu'on achète le moins de papier toilette. Mais il faut se méfier des raccourcis trop faciles: cela ne signifie pas que les Forbachois sont plus sales que les autres. Les Lorrains vont tout simplement l'acheter en Allemagne. C'est à Brest qu'on consomme le plus de bonbons tandi qu' à Annemasse on préfère les chocolats suisses.

Idem pour l'alcool: on en vend plus dans le Nord et en Normandie que dans le Sud. Mais contrairement à ce qu'on pourrait croire, les Calaisiens ou les Lensois ne sont pas plus portés sur les boissons qu'à Béziers, par exemple. «Calais accueille beaucoup de touristes britanniques qui viennent acheter leurs bouteilles d'alcool, explique Jacques Dupré. On n'achète pas forcément là où on habite». Enfin, lorsqu'on jette un coup d'œil aux villes qui consomment le plus de produits d'hygiène et de beauté, on retrouve aux trois premières places, les trois villes les plus peuplées de France: Paris, Marseille et Lyon.

Rassurez-vous: tous les résultats ne sont pas aussi étonnants. D'autres sont plus attendus et liés plus ou moins aux spécialités locales. Ainsi, c'est à Agen que l'on vend le plus de pruneaux, à Reims que l'on achète le plus de champagne ou en Bretagne, le plus de crêpes ou de galettes. Et dans le Sud (Béziers, Monaco, Alès, Nîmes, Toulon), le plus de surgelés.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.