Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Orange et SFR répondent à Free du tac au tac

Le Figaro12/01/2012 à 14:34
Les concurrents de Free baissent les prix sur Sosh et Red, leurs marques de téléphonie mobile à bas prix. Le premier, Orange a réduit de plus de 35% le prix de certains forfaits. Une décision imitée ensuite par SFR.

Deux jours. C'est le temps qu'il aura fallu à France Télécom et SFR pour dégainer leurs ripostes aux offres agressives de téléphonie mobile lancées par Free mardi. Ce jeudi matin, l'opérateur historique a en effet abaissé ses prix sur les principales offres de sa marque Sosh. Disponible depuis le 6 octobre dernier, la marque low-cost d'Orange accessible uniquement sur Internet, qui cible les 18-35 ans «ultra-connectés», se voulait à l'époque une réponse préalable à l'arrivée imminente d'un quatrième opérateur de téléphonie mobile. Mais le forfait similaire à celui de 19,90 euros proposé par Free Mobile restait encore 2,5 fois plus cher. Même constation chez SFR, où l'offre mobile Red lancée le 11octobre restait plus de 4 fois plus chère que celle de Free Mobile. D'où la nécessité de renforcer le bouclier opposé au groupe de Xavier Niel.

Des forfaits allant de 9,90 à 24,90 euros par mois

Dans un communiqué, Orange détaillait ce matin les conditions de ses nouvelles offres, abaissées pour certaines de plus de 37%. Le forfait SMS/MMS illimités, avec accès Internet jusqu'à un gigaoctet, passe en effet de 39,90 à 24,90 euros par mois. A cette nouvelle offre viennent s'ajouter une édition spéciale à 14,90 euros par mois (deux heures de communication, SMS et MMS illimités, Internet mobile jusqu'à 1 gigaoctet), ainsi qu'un nouveau forfait à 9,90 euros par mois (SMS et MMS illimités, deux heures d'appels). Courant février, cette dernière offre proposera aussi un accès illimité à Facebook et Twitter, ces réseaux sociaux très prisés par le cœur de cible de la marque. Enfin, chacune de ces trois offres Sosh, disponibles dès aujourd'hui, comprend la connexion Wi-Fi sur les 30.000 points d'accès d'Orange.

Quelques minutes plus tard, SFR, filiale du groupe Vivendi, a emboîté le pas à Orange, en annonçant également une baisse tarifaire sur sa gamme low-cost, Red. Dès la semaine prochaine, trois tarifs revus à la baisse, dont deux alignés sur les prix d'Orange, seront proposés. Le forfait à 12 euros par mois passera à 9,90 euros par mois (2h d'appels et SMS/MMS illimités). Le forfait à 19,90 euros offrira appels, SMS et MMS illimités. Enfin, celui à 34 euros par mois descendra à 24,90 euros pour appels, SMS et MMS illimités, et accès Internet jusqu'à un gigaoctet.

Quelques différences entre ces offres concurrentes très proches

Si les répliques des deux opérateurs semblent identiques, quelques différences subsistent. Les forfaits Sosh revus à la baisse par le groupe de Stéphane Richard ne permettent les appels illimités qu'en France métropolitaine, contre 46 destinations à l'étranger pour Red et 40 pour Free Mobile.

Chez ce dernier, l'accès Internet monte par ailleurs jusqu'à trois gigaoctets, contre un plafonnement à un seul gigaoctet pour ses deux concurrents. Enfin, du côté des avantages pour Orange: la souscription à un forfait Sosh donne droit à des offres de remboursements sur les téléphones, ce qui n'est pas le cas chez Free Mobile, ni SFR.

Par ces offres plus agressives, Orange souhaite non seulement empêcher la fuite des abonnés Sosh vers Free Mobile, mais également accélérer le recrutement de ses nouveaux clients. Début décembre, la marque low-cost comptait environ 35.000 clients, alors que le groupe ambitionne d'atteindre un demi million d'abonnés Sosh d'ici à la fin de l'année.

LIRE AUSSI:

» Free Mobile: les concurrents annoncent des baisses de prix

» Free Mobile casse les prix avec deux forfaits

» DÉCRYPTAGE: «Free Mobile n'est pas très innovant sur les services»

» Ce que vous économiserez en résiliant pour Free Mobile

» Xavier Niel, Free Mobile: «Les Français se sont fait avoir»

» Le buzz savamment orchestré de Free Mobile


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.